Pièce de 1/10 oz en or pur - Pygargue à tête blanche - Tirage : 3 000 exemplaires (2014)
Imprimer cette page

Pièce de 1/10 oz en or pur - Pygargue à tête blanche - Tirage :
3 000 exemplaires (2014)


Tirage 3 000
Seulement au Canada et aux É.-U.
Archivé
279,95 $CAN
 

Les pièces précédentes à l'image du pygargue à tête blanche ont été épuisées. Commandez votre exemplaire dès aujourd'hui!

La vie du pygargue à tête blanche est remplie du lever au coucher du soleil. Dès le réveil, il s'affaire : il s'occupe du nid, plane à de hautes altitudes, chasse, nourrit ses petits et s'arrête parfois pour se nourrir et se reposer. Profitons de ce moment de repos pour étudier la face redoutable de ce prédateur dominant.

Dominée par un bec jaune massif et fortement incurvé, la tête du pygargue à tête blanche adulte est couverte jusqu’au cou de plumes blanches longues et douces, dont l’agencement, au-dessus de ses grands yeux dorés, confère à l’oiseau une allure renfrognée qui n’est peut-être pas étrangère à son lien symbolique avec le pouvoir. Les yeux constituent l’attribut le plus important de cette tête emblématique. Grâce à sa vision aiguisée, le pygargue à tête blanche planant à des centaines de mètres dans le ciel arrive à repérer sous l’eau ou dans la plaine herbeuse des proies relativement petites, en dépit de leur camouflage naturel.

•   Le fascinant pygargue à tête blanche (Haliaeetus leucocephalus) est le plus grand rapace du Canada et le seul aigle que l’on trouve exclusivement en Amérique du Nord.
•   La vision d'un aigle est environ quatre fois plus aiguisée que celle d'un humain.
•   La vision de cet oiseau embrasse tout le spectre des couleurs.
•   Sa vision peut se concentrer en deux foyers, ce qui lui permet de voir à la fois en avant et en arrière.
•   Ses yeux sont dotés de membranes nictitantes qui, translucides, clignent sans occulter le regard.
•   En général, la femelle est plus grosse que le mâle.
•   Le pygargue à tête blanche peut vivre jusqu’à 30 ans dans la nature, plus longtemps encore en captivité.
•   Le pygargue à tête blanche niche un peu partout au Canada, du Yukon vers l'est jusqu'à Terre-Neuve. Il est répandu le long de la côte du Pacifique, mais on le trouve aussi dans les provinces des prairies, dans le Nord-Ouest de l'Ontario, dans certaines régions du Québec, ainsi que sur l'île du Cap-Breton.
•   Le pygargue à tête blanche est une espèce protégée au Canada et aux États-Unis.

Le pygargue à tête blanche respire par des nares, ces ouvertures situées des deux côtés de son gros bec. Ce bec lui-même, qui en impose par sa taille et sa forme, sert presque uniquement à déchirer la nourriture et ne tient pas un rôle important pendant la chasse ou le combat. L'oiseau se sert plutôt alors de ses serres massives.

Prédateur dominant, sans ennemi naturel à l'âge adulte, il incarne depuis toujours la clairvoyance, la puissance et l’imperturbabilité. Adulte, il a des ailes d’une envergure de plus de deux mètres, mesure environ un mètre en position dressée et peut peser jusqu’à sept kilogrammes. Nichant dans de grands arbres près de cours d’eau isolés de bonnes dimensions, à l'écart des zones habitées par les humains, il se nourrit de poissons, d’oiseaux, d’invertébrés et de petits mammifères. Opportuniste, il n’hésite pas non plus à dérober des proies à d’autres prédateurs et à se nourrir de charogne.

La série précédente que la Monnaie royale canadienne a consacrée au pygargue à tête blanche s’est très vite épuisée. N'attendez pas; commandez votre exemplaire dès aujourd'hui!

Caractéristiques particulières :
•   Cette pièce de qualité supérieure fait partie de la série de cinq pièces en argent, en or et en platine fins 2014 de la Monnaie royale canadienne montrant le pygargue à tête blanche dans quatre scènes de ses activités quotidiennes.
•   Les traits de sa physionomie emblématique ont été soigneusement gravés et polis de façon sélective pour mieux ressortir sur un champ brillant comme un miroir.
•   Collectionnez la série entière qui retrace une journée dans la vie du grand pygargue à tête blanche : on le voit au repos, en plein vol, à la chasse et revenant au perchoir avec la prise du jour.
•   La pièce rend hommage au mode de vie d’un fascinant rapace du Canada, dans une œuvre de belle facture artistique frappée dans l’or pur à 99,99 %.
•   Un superbe ajout à toute collection axée sur les beaux-arts, la nature, les espèces indigènes du Canada, les symboles de pouvoir ou les richesses du Canada.
•   Un cadeau bien pensé et de grande valeur pour les amoureux de la nature et les passionnés d’art.
•   Cette pièce en or pur à 99,99 % est exempte de la TPS et de la TVH et est offerte en tirage mondial limité.

Motif :
Le motif au revers, œuvre de l'artiste canadien Derek C. Wicks, est orné d’un saisissant portrait de trois quarts d’un pygargue à tête blanche. Vu du côté gauche, le rapace darde son regard légendaire sur l’observateur, l’œil gauche puissant et grand ouvert, protégé par une barrière de plumes blanches. Qu’il s’agisse des plumes blanches de sa tête et noires de son cou ou des contours très nets de son bec recourbé, le minutieux travail des graveurs de la Monnaie royale canadienne prête un aspect tridimensionnel à ce motif complexe.

Emballage :
La pièce est encapsulée et présentée dans un boîtier à double coque bordeaux orné du logo de la Monnaie royale canadienne. Le boîtier est assorti d’une boîte protectrice noire.

Commandez votre exemplaire dès aujourd'hui!

Lire la description complète