Beauté de la nature – Ensemble de 12 pièces en forme de plaquette – Tirage : 7 500 (2016)
MONEY BACKGUARANTEE100%REMBOURSEMENT GARANTI100%

Beauté de la nature – Ensemble de 12 pièces en forme de plaquette – Tirage : 7 500 (2016)

Follow us on YouTube Imprimer cette page

Beauté de la nature – Ensemble de 12 pièces en forme de plaquette – Tirage : 7 500 (2016)

359,40 $CAD
Tirage : 7 500
STATUT :
Envoi à compter : 03-juil.-2017
Seulement au Canada et aux É.-U.
Plus

Un produit des îles Cook et Salomon! Commandez votre ensemble de 12 pièces dès aujourd’hui!

Un produit des îles Cook et Salomon! Commandez votre ensemble de 12 pièces dès aujourd’hui!

Mers et lacs, montagnes et vallées, forêts et champs, glaciers et coulées de lave : les nombreux visages de notre planète nous éblouissent par leur beauté. Les 12 pièces en forme de plaquette de cette collection, élégamment rehaussées d’un placage d’argent fin et présentant un impeccable fini épreuve numismatique inverse, rendent d’ailleurs hommage à autant de merveilles naturelles.

Faites un voyage fascinant autour de notre planète bleue! Commandez votre ensemble de 12 pièces dès aujourd’hui!

Caractéristiques particulières

LES PLUS BEAUX ENDROITS DU MONDE! Comptant 12 pièces en forme de plaquette, la série Beauté de la nature rend hommage aux plus beaux endroits du monde :

1. Antelope Canyon

2. Antelope Canyon

3. Mont Fuji

4. Mont Fuji

5. Guilin

6. Réserve du Masai Mara

7. Réserve du Masai Mara

8. Lac Moraine

9. Iceland Glacier

10. ac Moraine/p>

11. Les douze apôtres

12. Provence

  • D’UNE QUALITÉ INÉGALÉE! Chacune de ces superbes pièces en forme de plaquette présente un fini épreuve numismatique inverse d’une qualité inégalée.
  • COMPREND UN ALBUM DE PHOTOS SPÉCIAL! L’ensemble comprend un album photo spécialement conçu pour mettre en valeur la beauté de cette collection.
  • PLACAGE D’ARGENT!

À propos des pièces 

Chutes d’Iguazu

Les chutes d’Iguazu (Cataratas del Iguazú en espagnol), qui interrompent le cours de la rivière du même nom, se déversent à la frontière de la province argentine de Misiones et de l’État brésilien de Paraná.

Elles sont causées par la chute de la rivière Iguazu depuis le plateau du Paraná, à 23 kilomètres (14 mi) en amont du confluent de l’Iguazu et du fleuve Paraná. De nombreuses îles perchées au bord du précipice, qui s’étire sur 2,7 kilomètres (1,7 mi), divisent la chute en de multiples cascades et cataractes, hautes de 60 à 82 mètres (197 à 269 pi), dont le nombre varie de 150 à 300 selon le niveau de l’eau.

Quelque 900 mètres (2 950 pi) du précipice long de 2,7 kilomètres (1,7 mi) ne sont pas submergés. Le bord du plateau basaltique s’érode de 3 millimètres (0,1 po) par année. L’eau des chutes s’écoule dans un canyon qui se jette dans le fleuve Paraná, un peu en aval du barrage d’Itaipu. Ce confluent délimite la frontière du Brésil, de l’Argentine et du Paraguay.

Glaciers de l’Islande

L’Islande est surnommée la « terre de feu et de glace » en raison des glaciers et des volcans qui y cohabitent.

Les glaciers sont en fait de gros blocs de glace permanente. Ils se forment uniquement là où la neige reste suffisamment longtemps en place : au fil des années, voire des siècles, la neige, compressée, se transforme en blocs de glace épaisse.

Si les glaciers sont particulièrement exceptionnels, c’est parce qu’ils se déplacent. Sous l’effet de leur propre poids, ils glissent légèrement, comme une rivière très lente. Même s’ils sont éternels, ils se déforment sous l’action de cette descente, créant dans leur sillage des crevasses, des fissures et, parfois, de superbes grottes glaciaires!

Aurores boréales

Les aurores boréales : quel phénomène captivant! L’air froid et vif est souvent synonyme de ciel dégagé, à Kiruna. C’est alors qu’on observe les aurores boréales les plus spectaculaires, qui illuminent la nuit de leur ballet magnifique.

Le terme « aurore boréale » désigne le superbe éventail des couleurs qui chatoient dans le ciel des régions septentrionales du monde. Dérivé du latin, le terme a fait son apparition dès le 17e siècle. Dans la mythologie romaine, Aurore était la déesse de l’aube, tandis que l’adjectif « boréal » renvoie au nord. Les aurores boréales seraient donc « les lueurs boréales de l’aube ».

Comme il s’agit d’un phénomène naturel, il est difficile d’annoncer une aurore boréale plus de deux heures d’avance. Le phénomène dépend beaucoup de l’activité solaire; nous pouvons estimer le nombre de taches solaires qui se produiront, mais il est impossible de prévoir avec certitude le moment et la fréquence de leur apparition.

Provence

La Provence est une région géographique et une ancienne province du sud-est de la France. Courant de la rive gauche du Rhône inférieur à l’ouest jusqu’à la frontière italienne à l’est, elle est bordée par la Méditerranée au sud. Sa métropole est Marseille.

Paysage typique de la Provence, la garrigue, une lande (ou chaparral) recouverte d’arbrisseaux à feuilles molles, se trouve sur les sols calcaires du bassin de la Méditerranée, souvent près de la côte. Son climat est tempéré, mais marqué par une sécheresse estivale. Y poussent des genévriers et des chênes verts rabougris, ainsi que des arbrisseaux parfumés tolérant bien le calcaire, comme la lavande, la sauge, le romarin, le thym sauvage et l’armoise. Ce paysage dégagé est ponctué de bosquets denses de chênes Kermès.

Antelope Canyon

Antelope Canyon est un canyon en fente du Sud-Ouest des États-Unis. Il se trouve en terre navajo à l’est de Page, en Arizona. Il regroupe deux sections distinctes, toutes deux spectaculaires, soit la partie supérieure, « Upper Antelope Canyon » ou « The Crack » (la faille), et la partie inférieure, « Lower Antelope Canyon » ou « The Corkscrew » (le tire-bouchon).

Antelope Canyon est le fruit de l’érosion du grès de Navajo. Le temps y a fait son œuvre, creusant les passages et usant les reliefs jusqu’à former les « vagues » de pierre caractéristiques du lieu.

Antelope Canyon étant prisé des photographes et des visiteurs, il constitue une source de recettes touristiques pour la nation navajo. Des entreprises ont la permission d’y offrir des visites guidées depuis 1987; les Navajos en ayant fait un parc tribal en 1997, on ne peut y accéder depuis qu’en prenant part à l’une de ces visites. Il est par ailleurs difficile de photographier l’intérieur des gorges vu la vaste étendue utile des luminations (10 EV ou plus), qui est causée par la réflexion de la lumière sur les parois du canyon.

Les douze apôtres

Les douze apôtres (« Twelve Apostles ») sont des aiguilles de calcaire se trouvant le long de la côte du parc national Port Campbell, près de la route Great Ocean, dans l’État de Victoria en Australie. Vu leur proximité les unes des autres, elles sont devenues une attraction touristique populaire. Il reste à l’heure actuelle huit apôtres, le neuvième s’étant spectaculairement effondré en juillet 2005.

Les apôtres sont l’œuvre de l’érosion : les conditions climatiques extrêmes qui règnent près de l’océan Austral ont graduellement usé le calcaire tendre, creusant des cavernes dans la falaise; les cavernes sont ensuite devenues des arches, et leur voûte s’est plus tard effondrée, ne laissant que des aiguilles rocheuses pouvant atteindre 50 mètres de hauteur. D’ailleurs, c’est encore en raison de l’érosion qu’il reste maintenant moins de neuf aiguilles. Le lieu était auparavant surnommé « the Pinnacles » (les pinacles) ou « Sow and Piglets » (la truie et ses porcelets); l’île Muttonbird, près de Loch Ard Gorge, était la truie, et les aiguilles évoquaient ses porcelets. La formation rocheuse prit ensuite le nom de douze apôtres, même si elle n’a jamais compté plus de neuf aiguilles.

Réserve du Masai Mara

La réserve nationale du Masai Mara (parfois épelée « Maasai Mara », et surnommée « The Mara » par les habitants de la région) est une vaste réserve d’animaux sauvages située dans le comté de Narok, au Kenya; elle a pour voisin le parc national du Serengeti, situé dans la région de Mara en Tanzanie. Elle doit son nom aux Masais (les premiers habitants de la région) et à leur façon de décrire leur terre quand ils la regardent de loin : « Mara », en langue maa, signifie « tacheté », ce qui décrit bien cette savane que mouchettent les arbres, les arbrisseaux et l’ombre des nuages.

De juillet à octobre (parfois plus tard), des gnous, des topis, des zèbres et des gazelles de Thomson migrent vers la réserve du Masai Mara depuis les plaines du Serengeti au sud et les plaines de Loita, une zone de pâturage, au nord-est. Des troupeaux de ces espèces habitent aussi la réserve, tout comme les « cinq grands » (lion, léopard, éléphant d’Afrique, buffle d’Afrique et rhinocéros noir).

Nouvelle-Écosse

L’été indien désigne une période de temps anormalement doux et sec qui s’installe parfois l’automne dans l’hémisphère nord. Selon le service météorologique des États-Unis, il s’agit de temps ensoleillé et clair, avec des températures au-dessus de la normale, qui s’observe entre la fin-septembre et la mi-novembre, souvent après une gelée.

Lac Moraine

Le lac Moraine est un lac glaciaire du parc national Banff situé à 14 kilomètres (8,7 mi) de Lake Louise, en Alberta, au Canada. Se trouvant dans la vallée des Dix Pics, à quelque 1 885 mètres (6 183 pi) d’altitude, le lac a une superficie de 0,5 kilomètre carré (0,19 pi2).

Comme il est alimenté par l’eau de fonte des glaciers, le lac n’atteint son plus haut niveau qu’au milieu ou à la fin de juin. Il prend alors une teinte de bleu exceptionnelle. Ce phénomène est dû est à la réfraction de la lumière sur la farine de roche, qui se déverse continuellement dans l’eau.

Le lac Moraine est deux fois plus petit que son voisin, le lac Louise, mais il est tout aussi spectaculaire, sinon plus. Ce lac glaciaire se situe dans la superbe vallée des Dix Pics du parc national Banff.

Même si ce paysage n’a pas de prix, le lac Moraine et la vallée des Dix Pics ont orné le verso des billets canadiens de vingt dollars émis de 1969 à 1979. Ces eaux d’un splendide bleu profond, derrière lesquelles se découpent des montagnes vertigineuses aux pics enneigés, forment l’une des images les plus photographiées des Rocheuses canadiennes, et peut-être du Canada entier.

Grande Barrière de corail

L’une des merveilles de l’Australie, la Grande Barrière de corail, le plus grand récif corallien au monde, est d’une beauté à couper le souffle. Regroupant plus de 3 000 cayes et récifs distincts, elle accueille une riche vie marine; ses centaines d’îles tropicales idylliques offrent certaines des plages dorées et ensoleillées les plus magnifiques du monde.

Vu sa beauté naturelle, la Grande Barrière de corail est l’une des destinations touristiques les plus prisées du monde. Les visiteurs peuvent y vivre de nombreuses expériences, comme la plongée avec tuba, la plongée autonome, un tour en avion ou en hélicoptère, une balade en bateau à coque nue, l’observation de la vie marine à bord d’un bateau à fond de verre, des excursions informatives ou en bateau semi-sous-marin, des croisières, l’observation de baleines et la nage avec des dauphins.

La Grande Barrière de corail est l’une des sept merveilles de la nature; quand on la regarde du haut des airs, on comprend pourquoi. Elle est plus longue que la Grande Muraille de Chine, et c’est la seule structure naturelle visible de l’espace.

Mont Fuji

Le mont Fuji, qui se trouve sur l’île de Honshu, culmine à 3 776,24 mètres (12 389 pi), ce qui en fait le plus haut sommet du Japon. Stratovolcan actif dont la dernière éruption date de 1707-1708, il est situé à environ 100 kilomètres (60 mi) au sud-ouest de Tokyo, d’où on peut l’apercevoir par temps clair. D’une forme conique exceptionnellement symétrique, le mont Fuji, dont le sommet est enneigé plusieurs mois par année, est l’un des symboles par excellence du Japon; maintes fois représenté dans les œuvres d’art et immortalisé sur des photos, il accueille de nombreux curieux et grimpeurs.

Le mont Fuji est un fait saillant de la géographie japonaise. Haut de 3 776,24 mètres (12 389 pi), il se trouve près de la côte du Pacifique, au centre de l’île de Honshu, un peu à l’ouest de Tokyo. À cheval sur la frontière des préfectures de Shizuoka et de Yamanashi, il est entouré de trois petites villes, soit Gotemba à l’est, Fujiyoshida au nord et Fujinomiya au sud-ouest, et de cinq lacs : Kawaguchi, Yamanaka, Sai, Motosu et Shōji.

Guilin

Guilin est une ville-préfecture située au nord-est de la région autonome zhuang de Guangxi, en Chine. Se trouvant sur la rive ouest de la rivière Li, elle a pour voisine au nord la province du Hunan. Son nom, qui signifie « forêt d’osmanthus », lui vient des nombreux arbres odorants de cette espèce qui poussent dans la ville. Celle-ci est depuis longtemps reconnue pour son relief karstique, qui a fait d’elle l’une des destinations touristiques les plus populaires de Chine.

L’une des destinations les plus reconnues du sud de la Chine, et même de la Chine entière, Guilin, dont le nom fait référence aux osmanthus parfumés, est une ville-préfecture dont le secteur touristique est stimulé par l’une des merveilles de la nature, la rivière Li.

Abritant une flore très riche qui ne se limite pas du tout à l’omniprésent osmanthus, Guilin est une région du sud de la Chine séparée du reste du pays par des frontières naturelles, dont les monts Nan; cela explique son statut administratif de préfecture et sa popularité auprès des touristes.

Une dizaine de minorités ethniques, notamment le peuple zhuang, sont établies à Guilin, qui fait partie de la région autonome de Guangxi.

Guilin est la troisième ville en importance de la région de Guangxi, après Nanning et Liuzhou.

Commandez votre ensemble dès aujourd’hui!

Évaluations

Spécifications

  • No160027
  • Tirage7 500
  • Compositionplacage d'argent
  • Finiépreuve numismatique inverse
  • Poids (g) 110
  • Diamètre (mm) 70 x 34
  • Tranchelisse
  • Certificat
  • Valeur nominale25 cents : pièces 1 - 6. 50 cents : pièces 7 - 12
  • Artiste

Articles visionnés récemment