Pièce en argent fin – 400e anniversaire de la visite de Samuel de Champlain en Huronie – Tirage : 10 000 
MONEY BACKGUARANTEE100%REMBOURSEMENT GARANTI100%

Pièce en argent fin – 400e anniversaire de la visite de Samuel de Champlain en Huronie – Tirage : 10 000 (2015)

Follow us on YouTube Imprimer cette page

Pièce en argent fin – 400e anniversaire de la visite de Samuel de Champlain en Huronie – Tirage : 10 000 (2015)

Archivé
29,95 $CAD
Tirage : 10 000
STATUT :
Seulement au Canada et aux É.-U.

Le motif représente le célèbre astrolabe, un instrument du XVIIe siècle longtemps attribué à Samuel de Champlain.

En 1610, après avoir cartographié et exploré ce qui est actuellement l’est du Canada et le Québec et y avoir créé des colonies, Samuel de Champlain charge son jeune interprète et éclaireur, Étienne Brûlé, d’explorer le territoire à l’ouest de l’île de Montréal, la limite, à cette époque, de ses recherches. Brûlé allait apprendre la langue et la culture des peuples autochtones et tisser des relations positives avec eux. Quand les deux hommes reprennent contact, un an plus tard, Samuel de Champlain est pour le moins surpris des transformations de son jeune protégé. Ce dernier s’est en effet en tout point conformé aux ordres reçus : il est vêtu, vit et parle comme les Hurons et a commencé à ouvrir des routes dans toute la région, au sud-ouest de la baie Georgienne.

En 1615, Samuel de Champlain suit la route tracée par son jeune émissaire et remonte la rivière des Outaouais jusqu’à Mattawa. Il se rend ensuite au lac Nipissing, en empruntant des voies navigables tertiaires. De là, il parvient jusqu’au lac Huron et à la baie Georgienne par la rivière des Français. Il touche terre près de ce qui est aujourd’hui Penetanguishene, où il installe la base principale à partir de laquelle il va explorer la Huronie.

Une première pièce de choix pour les passionnés d’histoire, de géographie et du patrimoine canadien. Commandez votre exemplaire dès aujourd’hui!

Caractéristiques particulières
•   La Monnaie royale canadienne souligne le 400e anniversaire du voyage mémorable de Samuel de Champlain en Huronie grâce à une splendide pièce frappée dans de l’argent pur à 99,99 %.
•  Célébrez un moment important de l’exploration du territoire qui, un jour, allait devenir le Canada.
•  Procurez-vous une œuvre d’art originale illustrant un artefact ancien, l’astrolabe, et représentant les découvertes et les aventures du célèbre explorateur Samuel de Champlain.
•  Aucune TPS ni TVH.

À propos du motif
Le motif au revers, œuvre de l’artiste canadienne Laurie McGaw, représente le célèbre astrolabe, un instrument du XVIIe siècle longtemps attribué à Samuel de Champlain et découvert à Cobden, en Ontario. On retrouve, devant l’instrument de navigation, un portrait en pied qui le représente. Dans les espaces entre les fils de latitude et de longitude de l’astrolabe sont illustrées des scènes du voyage de Samuel de Champlain en Huronie, entre autres un grand voilier et une scène où des guides hurons aident Champlain au cours d’un portage.

Le saviez-vous?
•  Les Hurons se donnent le nom de Wendat (ou Wyandot). Ils composent une communauté agraire, qui cultive maïs, courge et fèves. Ils parlent le wendat, une langue iroquoise. Au début des années 1600, les Wendat occupent la région au sud-ouest de la baie Georgienne, sur la péninsule entre le lac Ontario et le lac Huron. Ils nomment ce territoire Wendake, mais les explorateurs européens et les commerçants de fourrures le baptisent Huronie.
•   Étienne Brûlé est le premier Européen à fouler les berges des lacs Huron, Supérieur, Érié et Ontario. Certes, Samuel de Champlain documente pour la première fois la « découverte » du lac Huron, mais c’est Étienne Brûlé qui l’a véritablement découvert.
•  L’astrolabe est aujourd’hui l’un des symboles indissociables de Samuel de Champlain. Cet instrument de navigation du XVIIe siècle aidait les cartographes à déterminer leur latitude et à produire des cartes exactes. On a longtemps cru que l’astrolabe trouvé en 1867 sur un ancien chemin de portage, près de ce qui est aujourd’hui Cobden, en Ontario, avait appartenu au célèbre explorateur. Celui-ci l’aurait perdu au cours de son premier voyage sur la rivière des Outaouais, en 1613. Aujourd’hui, les experts contestent cette théorie et avancent plutôt que l’astrolabe aurait été caché par des missionnaires qui ont régulièrement suivi cette route au cours des décennies ultérieures. Nous ne saurons jamais si le célèbre astrolabe a appartenu ou non à Samuel de Champlain. Toutefois, nous avons la certitude que l’explorateur en avait des semblables au cours de ses voyages, y compris en Huronie, en 1615.
•  Le compte rendu détaillé de la culture des Hurons et des Algonquins, ainsi que la cartographie et la description de la région, soit l’Ontario actuel, comptent au nombre des réussites les plus remarquables de Samuel de Champlain pendant ce voyage. Le séjour prolongé qui a permis ces observations était en partie imprévu. En effet, en octobre 1615, ses alliés et lui se battent contre les Onondagas, sans succès. L’explorateur est blessé dans la bataille et passe l’hiver 1615-1616 en Huronie. C’est en reprenant des forces pour le voyage de retour vers le Québec qu’il découvre les peuples et la géographie de la région et qu’il consigne ses découvertes à des fins de publication. Même s’il s’agit du dernier voyage de Samuel de Champlain dans ce qui est l’actuel Ontario, les comptes rendus de ses rencontres avec les Premières Nations de Huronie restent des artefacts d’une grande importance culturelle.

Emballage
La pièce est encapsulée et présentée dans un boîtier à double coque bordeaux orné du logo de la Monnaie royale canadienne. Le boîtier est assorti d’une boîte protectrice noire.

Commandez votre exemplaire dès aujourd’hui!

Évaluations

un peu petit

3

comment fit ton pour sugéré des thème

jack

granby

Yes

Mon Histoire, ma fierté

5

J'aime cette pièce car ca représente mes racines, mon histoire. Je suis d'origine Métis Huron Micmac et j'en suis fière. Je garderai cette pièce dans la famille de génération en génération. Félicitations à ceux ou celles qui ont eu l'idée et ceux qui ont créé cette pièce unique en son genre.

pierdelune

Québec, Québec

Yes

Visite de Samuel de Champlain en Huronie

5

Un boitier imagée aurait été apprécié. Très belle pièce

Free Water

Québec (Québec)

Yes

Anonymat de Champlain

3

Dommage d'émettre une si belle pièce sur Samuel de Champlain et d'omettre complètement son nom.

Pontpont

Laval

No

Un incontournable de notre histoire !

4

En tant que personne qui aime l'histoire de son pays, je pense cette pièce est un incontournable. Je trouve que cette pièce est très représentative de notre histoire. Je trouve qu ' elle se présente bien pour offrir en cadeau. Bravo aux concepteurs, un vrai chef d'oeuvre.

gregmachine

Montréal (Québec)

Yes

Champlain en Huronnie

5

Il s'agit de ma collection de monnaie qui montre que j'aime la qualité et le beau.

Pierrot-le-Fou

Montréal (Québec)

Yes

Belle pièce bien présentée

4

Pièce pour ma collection personnelle. J'aime bien la qualité et la présentation.

François le collectionneur modeste.

Magog (Québec)

Yes

Pièce historique

5

Rappel d'une page de notre histoire sur une pièce digne de figurer dans toute collection.

Esthète dans l'âme

Sherbrooke (Québec)

Yes

A acheter et conserver

5

-pas encore decidé si je le garde ou le donne!

Mamie collectionneuse

Monteregie

Yes

400e anniversaire de la visite de Samuel de Champlain en Hur

4

Pièce petite pour tous les détails qui y sont gravés Beau cadeau pas trop dispendieux à faire à un Samuel en espérant que la pièce prenne de la valeur un jour...

Mamie

Montréal

Yes

Pièce en argent fin – 400e anniversaire de la visite de Samuel de Champlain en Huronie – Tirage : 10 000 (2015)

4.3 19

94.7

Spécifications

  • No130553
  • Tirage10 000
  • Compositionargent pur à 99,99 %
  • Finiépreuve numismatique
  • Poids (g) 7,96
  • Diamètre (mm) 27
  • Tranchedentelée
  • Certificatnuméroté
  • Valeur nominale3 dollars
  • ArtisteLaurie McGaw (revers), Susanna Blunt (avers)

Articles visionnés récemment