Inscrivez-vous à notre liste d'envoi! Vous receverez des mises à jour de la Monnaie par courriel

Un trésor national refait surface : la Monnaie royale canadienne offre une occasion exceptionnelle de posséder certaines des premières pièces d'or canadiennes, fabriquées entre 1912 et 1914

Retour à la liste
Ian E. Bennett, président de la Monnaie royale canadienne et Mark Carney, gouverneur de la Banque du Canada dévoilent les pièces d'or canadiennes dans la chambre forte de l'affinerie d'or de la Monnaie à Ottawa (Ontario) le 28 novembre, 2012. Produites à la Monnaie entre 1912 et 1914 et entreposées à la Banque du Canada depuis plus de 75 ans, ces pièces sont maintenant offertes au public.

Ottawa (Ontario), le 28 novembre 2012 - La Monnaie royale canadienne a le plaisir de remettre un trésor national entre les mains des Canadiens. En effet, elle offre à la population la chance exceptionnelle d’acheter une partie d’une collection rare des premières pièces d’or canadiennes, produites par la Monnaie de 1912 à 1914, qui n’ont pas été mises sur le marché depuis le déclenchement de la Première Guerre mondiale. Entreposées à la Banque du Canada durant plus de 75 ans et détenues par la suite dans le Compte du fonds des changes du gouvernement du Canada, des pièces de 5 $ et de 10 $ en or de la plus grande qualité qui soit sont maintenant mises en vente afin de convertir le produit en valeurs à revenu fixe de haute qualité. Quant aux exemplaires de qualité esthétique moindre, ils seront affinés et transformés en produits en or pur à 99,99 % afin de liquider le reste des pièces.

« Les pièces d’or canadiennes de 5 $ et de 10 $ millésimées de 1912 à 1914 étant à l’origine de la réputation de la Monnaie royale canadienne à titre de société d’affinage et de production de pièces d’or de classe mondiale, nous sommes tout à fait ravis de voir ces pièces historiques revenir dans l’actualité après près d’un siècle d’absence », affirme Ian E. Bennett, président de la Monnaie royale canadienne. « En créant cette occasion exceptionnelle d’acheter des premières pièces d’or canadiennes sur lesquelles figurent des symboles nationaux, la Monnaie partage avec enthousiasme ces importants artefacts avec les Canadiens et les collectionneurs du monde entier, avec le concours de la Banque du Canada et du ministère des Finances. »

« La Banque du Canada est fière d’avoir préservé ces trésors nationaux prendant au-delà de 75 ans, et nous sommes heureux que ces pièces soient de retour à la Monnaie afin que les Canadiens puissent les collectionner, car elles comportent un élément historique précieux », déclare Mark Carney, gouverneur de la Banque du Canada. « Bien que, de nos jours, les métaux précieux ne soient plus utilisés dans nos transactions quotidiennes, les premières pièces de circulation en or du Canada ont résisté au temps, et les Canadiens sont fiers de pouvoir les compter parmi les symboles importants de leur patrimoine. »

Lorsqu’elle ouvre ses portes en janvier 1908 en tant que succursale canadienne de la British Royal Mint, l’installation d’Ottawa de la Monnaie a le mandat de produire de la monnaie de circulation canadienne et de convertir en pièces de circulation en or exprimées en dollars canadiens les ressources aurifères de plus en plus abondantes au pays. De 1912 à 1914, la Monnaie produit donc des pièces de 5 $ et de 10 $ en or canadien pur à 90 % sur lesquelles sont fièrement représentés des symboles nationaux. Veuillez consulter le document d’information ci-joint pour en savoir plus sur ces produits.

Un petit nombre de ces pièces millésimées 1912, 1913 ou 1914 restent dans les mains de collecteurs individuels, mais la plus grande partie d’entre elles sont retirées de la circulation au début de la Première Guerre mondiale puisque le gouvernement doit accumuler des réserves d’or pour aider à financer l’effort de guerre.

Aujourd’hui, la Monnaie offre ces pièces historiques réunies dans des ensembles tout à fait exclusifs de six pièces de qualité supérieure sélectionnées individuellement, dont les six valeurs nominales sont représentées, et qui ont été produites de 1912 à 1914. Elle offre aussi des pièces individuelles disponibles en deux catégories et toutes sélectionnées à la main. Le produit de ces ventes, moins des frais de gestion forfaitaires, sera remis dans le Compte du fonds des changes en vue d’acheter des valeurs à revenu fixe négociables de qualité du crédit supérieure, comme l’exige le mandat du fonds.

Puisque les quantités sont limitées, il est uniquement possible de commander ces produits auprès de la Monnaie, en visitant le www.monnaie.ca/1912or, ou en composant le 1 800 267‑1871 au Canada et le 1 800 268‑6468 aux États-Unis.

À propos de la Monnaie royale canadienne
La Monnaie royale canadienne est la société d’État responsable de la production et de la distribution des pièces de circulation canadiennes. Titulaire de l'accréditation ISO 9001-2008, la Monnaie est reconnue comme l'un des établissements de monnayage les plus importants et les plus polyvalents au monde. Elle propose toute une gamme de produits spécialisés de très grande qualité et des services connexes à l'échelle internationale. Pour obtenir de plus amples renseignements concernant la Monnaie et ses produits et services, visitez le site www.monnaie.ca.

Il est possible de voir des images des premières pièces d’or canadiennes de la Monnaie à l’adresse ftp://communications:RCM2007@ftp.monnaie.ca.

-30-

Pour plus d’information, les médias sont priés de communiquer avec :

Alex Reeves
Chef principal, Communications
Téléphone : 613-949-5777
reeves@monnaie.ca

Document d’information

Pièces d’or canadiennes de 5 $ et de 10 $ millésimées 1912‑1914

En janvier 1908, la succursale canadienne de la British Royal Mint ouvre ses portes à Ottawa dans le but de produire des pièces de monnaie de circulation canadienne. On veut également affiner sur place les ressources aurifères qui sont de plus en plus abondantes au pays et les convertir en pièces de circulation en or exprimées en dollars canadiens. Cette partie du mandat de la Monnaie se réalise de 1912 à 1914, lorsque des pièces en or de 5 $ et de 10 $ sur lesquelles sont fièrement représentés des symboles nationaux sont produites à Ottawa, dans l’établissement même où la Monnaie royale canadienne continue encore aujourd’hui d’affiner et de produire des pièces en or et des produits d’investissement de classe mondiale.

Composées à 90 % d’or fin canadien provenant en grande partie de la région du Klondike (1912) et de l’Ontario (1913‑1914) et à 10 % de cuivre, ces premières pièces d’or canadiennes présentent, au revers, l’inscription « CANADA » au-dessus d’un écu portant les armoiries du Dominion du Canada entourées d’une couronne de feuilles d’érable, et en-dessous desquelles figurent l’année d’émission et la valeur nominale. L’avers de chaque pièce est à l’effigie du roi George V, alors nouvellement couronné.

Notre courte expérience d’une monnaie en or nationale prend fin brusquement en 1914 avec le déclenchement de la Première Guerre mondiale, lorsque le gouvernement du Canada décide de récupérer la plupart des pièces de circulation de 5 $ et de 10 $ et de prendre le reste des stocks de pièces de circulation pour aider à financer l’effort de guerre. Frappées il y a 100 ans et conservées pendant plus de 75 ans dans les chambres fortes de la Banque du Canada, les premières pièces d’or véritablement canadiennes et appartenant à une collection rare reviennent enfin à la Monnaie royale canadienne.

Environ 245 000 pièces en or de 5 $ et de 10 $ à l’effigie du roi George V et millésimées 1912, 1913 ou 1914 sont actuellement détenues dans le Compte du fonds des changes (CFC), qui est administré par le ministre des Finances. Pour liquider ces actifs matériels et les convertir en valeurs à revenu fixe négociables de qualité du crédit supérieure, on a sélectionné à la main 30 000 de ces pièces et mis en vente ces trésors de qualité exceptionnelle représentant l’histoire des pièces numismatiques canadiennes.

Les autres pièces qui présentent des imperfections dues à la manipulation ou aux conditions ambiantes seront fondues et affinées en or pur par la Monnaie, qui les convertira en actifs liquides et échangeables.

Le public peut donc se procurer les pièces suivantes :

  • Ensembles de 6 pièces de qualité supérieure sélectionnées individuellement (140 ensembles – 12 000 $ chacun)
  • Pièces de 5 $ en or de qualité supérieure sélectionnées individuellement 1912, 1913 et 1914 (291 pièces – 875 $ chacune)
  • Pièces de 10 $ en or de qualité supérieure sélectionnées individuellement 1913 et 1914 (4 869 pièces – 1 750 $ chacune)
  • Pièces de 5 $ en or sélectionnées individuellement 1912, 1913 et 1914 (5 050 pièces – 500 $ chacune)
  • Pièces de 10 $ en or sélectionnées individuellement 1912, 1913 et 1914 (18 950 pièces – 1 000 $ chacune)

Ces produits de collection exclusifs sont offerts en exemplaires de qualité supérieure sélectionnés individuellement et en exemplaires sélectionnés individuellement afin de proposer des options tarifaires souples tout en livrant les produits de haute qualité que nos clients s’attendent de recevoir.

Pièces de qualité supérieure sélectionnées individuellement – Les premières pièces d’or canadiennes

Pour les collectionneurs qui exigent une qualité irréprochable, ces pièces de qualité supérieure sélectionnées individuellement ont été choisies à la main par le personnel de la Monnaie pour leur attrait visuel remarquable et leur qualité esthétique pour ainsi dire parfaite. Leur éclat est exceptionnel, tout comme la qualité des détails qui ornent ces pièces dont la surface est pratiquement intacte.

Pièces en or sélectionnées individuellement – Les premières pièces d’or canadiennes

Sélectionnées à la main par le personnel de la Monnaie pour leur haute qualité esthétique, la quantité minimale de signes d’usure causée par la manipulation, l’entreposage ou les conditions ambiantes, les pièces sélectionnées individuellement offrent un excellent rapport qualité-prix qui permet à de nombreux consommateurs d’avoir la chance de se procurer une pièce spéciale qui n’a pas été mise sur le marché depuis près de 100 ans.

Puisque la Monnaie royale canadienne ne classe aucun de ses produits, ces catégories ne visent pas à établir l’état de conservation des pièces, ni à en suggérer la qualité, par rapport aux normes actuelles de classement des produits numismatiques.

Pour donner à tous les Canadiens la possibilité de se procurer l’un de ces articles, la vente des pièces de qualité supérieure sélectionnées individuellement, y compris l’ensemble de six pièces, sera limitée à un produit par famille. Quant aux pièces sélectionnées individuellement, elles seront limitées à trois achats par famille.