allbirthdaycanadianacommemorativegiftholidayslunarmoins_de_50MONEY BACKGUARANTEE100%REMBOURSEMENT GARANTI100%newbornpopsportssubssubssubssubssubssubssubssubssubssubstraditionalunder_50wedding
Échangez 5 $ pour 5 $ : 100 ans plus tard...le souvenir fleurit encore.
Lot de pièces du Souvenir 2015: Au champ d'honneur et Coquelicot

Lot de pièces du Souvenir 2015

Au champ d'honneur et Coquelicot

No 145663
Seulement au Canada
Limite de 1 par foyer / Limite de 1 par commande

5,00 $
Sans taxe ni frais d'expédition*

LES PIÈCES DU SOUVENIR 2015, POUR NE JAMAIS OUBLIER

L'année 2015 marque le 100e anniversaire du célèbre poème Au champ d'honneur composé par le lieutenant-colonel canadien John McCrae. Ce poème, l'un des plus célèbres de la Première Guerre mondiale, fait partie intégrante de notre culture. La thématique poignante abordée dans Au champ d'honneur a contribué à faire du poème et du coquelicot des symboles puissants et durables du Souvenir pour tous les Canadiens.

Commémorez cet anniversaire en vous procurant ces trois magnifiques pièces finement ciselées. Pour seulement 5 $, vous recevrez, sans frais d'expédition, ce lot de pièces édition limitée comprenant deux pièces de 2 $ Au champ d'honneur et quatre pièces de 25 cents ornées d'un coquelicot (deux exemplaires colorés et deux exemplaires non colorés).

Caractéristiques particulières

  • Jusqu'à épuisement des stocks! Limite de un lot de pièces par client.
  • Sans taxe ni frais d'expédition*.
  • Le lot de pièces est vendu au Canada uniquement.

* Applicable uniquement au service Poste-lettres.

1 par commande, 1 par foyer, non disponible en magasin, et disponible chez les marchands autorisés.
Échangez 5 $ pour 5 $, sans frais d'expédition.

L'HISTOIRE DERRIÈRE LES PIÈCES


Tandis que sévit la Première Guerre mondiale, les prés de la France et de la Belgique ne sont plus qu’étendues boueuses et stériles. Toutefois, une vague de chaleur inhabituelle survenant en avril et mai 1915, des coquelicots rouge vif parviennent malgré tout à éclore au cœur des débris de la deuxième bataille d’Ypres.

Le spectacle des champs de bataille parsemés de ces fleurs coriaces inspire un médecin militaire canadien, qui écrit quelques vers en l’honneur de ses camarades tombés au combat. Ainsi prend naissance, au début du mois de mai, il y a maintenant un siècle, le célèbre poème In Flanders Fields (Au champ d’honneur) du lieutenant-colonel John McCrae, poème aujourd’hui considéré comme l’une des œuvres littéraires les plus célèbres du pays.

Touchée par le poème, l’Américaine Moina Michael confectionne et vend des coquelicots en soie rouge, que l’on porte comme symbole du Souvenir. Cette pratique se répand en Angleterre grâce à Anna Guérin et, bientôt, dans tout le Commonwealth.

Aujourd’hui, le poème Au champ d’honneur, tout comme les coquelicots qui l’ont inspiré, sont encore deux des plus grands symboles du Souvenir qui honorent les Canadiens qui ont servi notre pays.



Lieutenant-colonel John McCrae


Né le 30 novembre 1872 à Guelph, en Ontario, le lieutenant-colonel John McCrae s’initie à la poésie alors qu’il étudie au Guelph Collegiate Institute. Il s’engage dans les cadets à l’âge de 14 ans, puis, tout au long de ses études universitaires et de sa formation médicale, il continue d’écrire des poèmes et conserve un lien avec l’armée.

Lorsque la Grande-Bretagne déclare la guerre à l’Allemagne en août 1914, le lieutenant-colonel John McCrae figure parmi les 45 000 Canadiens qui se portent volontaires. Il est nommé chirurgien au sein de la première brigade de l’Artillerie canadienne, avec le grade de major.

Moins d’un an plus tard, dans les tranchées situées non loin d’Ypres, en Belgique, il compose son poème le plus célèbre, In Flanders Fields (Au champ d’honneur).

Lieutenant-colonel
John McCrae

Poème


Au champ d’honneur, les coquelicots
Sont parsemés de lot en lot
Auprès des croix; et dans l’espace
Les alouettes devenues lasses
Mêlent leurs chants au sifflement
Des obusiers.

Nous sommes morts,
Nous qui songions la veille encor’
À nos parents, à nos amis,
C’est nous qui reposons ici,
Au champ d'honneur

À vous jeunes désabusés,
À vous de porter l’oriflamme
Et de garder au fond de l’âme
Le goût de vivre en liberté.
Acceptez le défi, sinon
Les coquelicots se faneront
Au champ d'honneur


- Au champ d’honneur, adaptation du poème In Flanders Fields signée Jean Pariseau.

Écouter une récitation du poème

Images et vidéos