Pièce en or 14 carats – 100e anniversaire de l'explosion d'Halifax – Tirage : 1 500 (2017)
MONEY BACKGUARANTEE100%REMBOURSEMENT GARANTI100%

TIRAGE ÉPUISÉ À 72 %! Pièce en or 14 carats – 100e anniversaire de l'explosion d'Halifax – Tirage : 1 500 (2017)

Follow us on YouTube Imprimer cette page

TIRAGE ÉPUISÉ À 72 %! Pièce en or 14 carats – 100e anniversaire de l'explosion d'Halifax – Tirage : 1 500 (2017)

699,95 $CAD

Options de paiement disponibles

Tirage : 1 500
STATUT :
Seulement au Canada et aux É.-U.

LE TIRAGE DES PIÈCES PRÉCÉDENTES DE LA SÉRIE EST ÉPUISÉ! Un ajout émouvant à toute collection consacrée à l'histoire canadienne. Commandez votre pièce dès aujourd'hui!

« Retenez le train. Un navire rempli de munitions brûle et se dirige vers le quai 6. Il va exploser… Au revoir, les gars. » – Vincent Coleman, régulateur de trains

Le 6 décembre 1917 : une date tragique dans l'histoire d'Halifax.

Ce jour-là, le navire à vapeur norvégien Imo et le Mont-Blanc, un navire de transport de munitions français, entrèrent en collision dans le détroit reliant le port achalandé d'Halifax au bassin de Bedford. La collision en tant que telle n'aurait pas entraîné de conséquences si funestes, n'eût été le mélange des plus explosifs que contenait la cargaison du Mont-Blanc : 200 tonnes de TNT, 2 300 tonnes d'acide picrique, 35 tonnes de benzène inflammable et 10 tonnes de fulmicoton.

Le spectacle des flammes dévorant le Mont-Blanc attira des spectateurs sur les deux rives, mais peu d'entre eux étaient conscients de la gravité de la situation. Soudain, à 9 h 04, le Mont-Blanc explosa avec une violence inouïe, émettant une onde de souffle qui rasa le quartier voisin de Richmond, déclencha un tsunami et fit voler une pluie d'éclats sur les deux rives. Le bilan fut accablant : l'explosion, les débris et l'incendie qui s'ensuivit firent quelque 2 000 victimes de tous âges et 9 000 blessés.

Halifax venait d'être dévastée par l'une des plus puissantes explosions causées par l'homme avant l'invention de la bombe atomique. De cette terrible tragédie découlèrent aussi des histoires de courage, d'héroïsme et de compassion que les citoyens d'Halifax n'ont jamais oubliées. C'est pourquoi chaque année, le 6 décembre à 9 h, les cloches de la Memorial Bell Tower carillonnent en souvenir de ceux qui ont perdu la vie durant cette catastrophe.

Un ajout émouvant à toute collection consacrée à l'histoire canadienne. Ne vous laissez pas prendre au dépourvu : commandez votre pièce avant qu'il ne soit trop tard!

Caractéristiques particulières
  • 9 h 04 min 35 s : UN INSTANT FIGÉ DANS LE TEMPS. Sur la pièce, l'horloge rappelle à jamais ce moment où le temps s'est arrêté, ses aiguilles figées indiquant l'heure de l'explosion : 9 h 04.
  • NOTRE PIÈCE ANNUELLE DE 100 $ EN OR DE RENOMMÉE MONDIALE! Cette pièce annuelle de 100 $ en or souligne le 100e anniversaire de l'explosion d'Halifax, qui demeure l'une des pires tragédies à avoir frappé le Canada.
  • UN SOUVENIR ÉMOUVANT. La pièce, où sont inscrites les dates « 1917-2017 », rend hommage aux personnes blessées ou tuées durant cette terrible catastrophe maritime.
  • UN SUPERBE FINI ÉPREUVE NUMISMATIQUE! Frappés dans l'or 14 carats, les éléments givrés ressortent magnifiquement sur l'arrière-plan au fini miroir, ce qui ajoute profondeur et relief à l'ensemble du motif.
  • CERTIFICAT NUMÉROTÉ! La Monnaie royale canadienne certifie l'authenticité de toutes ses pièces de collection. La plupart sont accompagnées d'un certificat portant un numéro unique, la série commençant à 1.
  • TIRAGE TRÈS LIMITÉ! Vu son tirage mondial limité à 1 500 exemplaires, cette pièce de collection sera assurément très recherchée.

Motif

Œuvre de l'artiste canadien Jamie Desrochers, le motif recrée deux éléments symboliques représentatifs de l'explosion d'Halifax en 1917 : le Mont-Blanc, navire dont la cargaison a causé l'explosion fatidique, et une horloge endommagée qui avait été récupérée parmi les décombres. À l'avant-plan, on voit une partie du Mont-Blanc à bâbord avant la collision de sa proue avec l'Imo le matin du 6 décembre 1917. Une quantité exceptionnelle de détails y sont finement ciselés, notamment le mât et le bastingage du navire. En arrière-plan, de multiples finis rehaussent l'apparence de l'horloge gravée, tout en rendant l'étendue des dommages : le métal est abîmé, déformé et tordu; le cadran, les aiguilles et les chiffres ont fondu sous l'effet de la chaleur intense, mais ils ont conservé leur forme. L'horloge rappelle à jamais ce moment où le temps s'est arrêté, ses aiguilles figées indiquant l'heure de l'explosion : 9 h 04. La pièce porte aussi les dates commémoratives « 1917-2017 » et la valeur nominale « 100 DOLLARS ».

Le saviez-vous?
  • En 1917, Halifax, plaque tournante canadienne du transport transatlantique de marchandises, était un port international achalandé. En raison de l'effort de guerre, le port et le bassin de Bedford grouillaient d'activité. En effet, de là appareillaient les convois qui transportaient des troupes, des vivres et des munitions vers l'Europe.
  • Avant la guerre, les navires transportant des explosifs auraient battu le pavillon rouge pour avertir les autres vaisseaux de la nature de leur cargaison. Toutefois, le Mont-Blanc ne l'avait pas fait, afin de ne pas s'exposer aux attaques d'un sous-marin ennemi.
  • L'onde de souffle fut ressentie jusqu'à l'Île-du-Prince-Édouard et au cap Breton. La zone la plus fortement touchée se trouvait dans un rayon de deux kilomètres carrés du quai 6, où le Mont-Blanc, dévoré par les flammes, s'était immobilisé avant l'explosion.
  • L'explosion vaporisa l'eau autour du navire jusqu'à exposer le fond marin. L'eau s'engouffra immédiatement dans ce vide, provoquant un tsunami qui déferla sur la côte et sur trois pâtés de maisons de la ville. La vague fit s'échouer le navire Imo sur la rive de Dartmouth, où il resta jusqu'au printemps suivant.
  • L'onde de souffle fit éclater le verre dans toute la zone environnante, ce qui causa plusieurs lésions oculaires. Les fenêtres brisées infligèrent une autre épreuve aux survivants, car un blizzard s'abattit sur la ville la nuit venue et souffla jusqu'au lendemain.
  • On avait craint, initialement, que l'explosion fût un acte de guerre perpétré par des espions ennemis ou qu'elle fût causée par une bombe.
  • L'État américain du Massachusetts envoya rapidement des équipes médicales, des biens de première nécessité et des provisions à Halifax. Pour remercier l'État, la Nouvelle-Écosse offrit un grand sapin de Noël à la ville de Boston en 1918, tradition qu'elle relança en 1971 et qui se poursuit chaque année depuis.

Emballage

La pièce est encapsulée et présentée dans un boîtier à double coque bordeaux orné du logo de la Monnaie royale canadienne. Le boîtier est assorti d'une boîte protectrice noire.

Commandez votre exemplaire dès aujourd'hui!

La Monnaie remercie le Musée De la Nouvelle-Écosse pour les matériaux de référence fournis.

Évaluations

EXTRAIT D'AVIS®

par PowerReviews
Pièce en or 14 carats – 100e anniversaire de l'explosion d'Halifax – Tirage : 1 500 (2017)
 
5.0

(Fondée sur 1 évaluation)

la répartition des notes

  • 5 Etoiles

     

    (1)

  • 4 Etoiles

     

    (0)

  • 3 Etoiles

     

    (0)

  • 2 Etoiles

     

    (0)

  • 1 Etoiles

     

    (0)

Compte rendu par 1 client

L'affichage d'évaluation 1

Haut de la page

 
5.0

Pièce en argent fin de 100$ - Épaulard (2016)

Par Roy le collectionneur

de Trois-Rivières

Sur moi Chasseur d'aubaines

Acheteur vérifié

Le pour

  • Bonne valeur
  • Unique en son genre

Le contre

    Les Meilleures utilisations

    • Cadeau de Noël
    • Cadeau pour adulte

    Commentaires à propos de Pièce en or 14 carats – 100e anniversaire de l'explosion d'Halifax – Tirage : 1 500 (2017):

    Cadeau pour fêtes ou garder dans ma collection

    L'affichage d'évaluation 1

    Haut de la page

    Spécifications

    • No157388
    • Tirage1 500
    • Compositionor 14 carats
    • Finiépreuve numismatique
    • Poids (g) 12
    • Diamètre (mm) 27
    • Tranchedentelée
    • Certificatnuméroté
    • Valeur nominale100 dollars
    • ArtisteJamie Desrochers (revers), Susanna Blunt (avers)

    Articles visionnés récemment