allbirthdaycanadianacommemorativegiftholidayslunarmoins_de_50MONEY BACKGUARANTEE100%REMBOURSEMENT GARANTI100%newbornpopsportssubssubssubssubssubssubssubssubssubssubstraditionalunder_50wedding

Piedfort de 1 oz en argent pur - Pièces historiques de la Monnaie royale canadienne : Le Matthew - Tirage : 6 000 (2019)

Piedfort de 1 oz en argent pur - Pièces historiques de la Monnaie royale canadienne : Le Matthew - Tirage : 6 000 (2019)

99,95 $CAD
Tirage : 6 000
STATUT :
Seulement au Canada et aux É.-U.

Le même motif que sur le dollar en argent de 1949, qui soulignait l’entrée de Terre-Neuve dans la Confédération canadienne! À commander dès aujourd’hui!

Largement reconnu comme l’une de nos plus belles pièces commémoratives, le dollar en argent de 1949 est ici revisité, prenant cette fois la forme d’un piedfort en argent fin au fini brillant hors-circulation. Conçu en l’honneur du 70e anniversaire du dollar original, le piedfort a le double de son épaisseur, mais est tout aussi riche en détails. Cette superbe œuvre d’art léguée par Thomas Shingles, maître graveur de la Monnaie royale canadienne (1943‑1965), a su traverser le temps.

Procurez-vous ce piedfort qui rend hommage à ceux ayant forgé l’héritage de la Monnaie! Commandez-le dès aujourd’hui!

Caractéristiques particulières
  • REGARD SUR LE PASSÉ. Tout comme les pages d’un livre d’histoire, les anciennes pièces commémoratives rappellent l’héritage de la Monnaie royale canadienne et permettent de remercier tous ceux qui ont contribué à son histoire, des graveurs aux employés de production.
  • Un souvenir d’une décennie de changements dans l’histoire de la monnaie canadienne. Ce piedfort en argent fin souligne le 70e anniversaire d’une populaire pièce commémorative qui nous a été léguée par Thomas Shingles, maître graveur de la Monnaie royale canadienne (1943-1965).
  • Une pièce impressionnante. Ce piedfort a deux fois l’épaisseur d’une pièce ordinaire : il contient donc le double d’argent pur à 99,99 %.Tout comme la pièce originale, il présente un fini brillant hors-circulation.
  • AUSSI FINEMENT GRAVÉ QUE LA PIÈCE ORIGINALE. À l’exception du nouveau millésime (2019), le revers est identique à celui de la pièce conçue par Thomas Shingles, qui avait travaillé le motif à la main en format miniature.
  • EFFIGIE HISTORIQUE. Tout comme sur le dollar en argent de 1949, l’avers est à l’effigie du roi George VI, selon T. H. Paget.
  • UN CERTIFICAT NUMÉROTÉ. La Monnaie royale canadienne certifie l’authenticité de toutes ses pièces de collection.
  • UNE ONCE D’ARGENT PUR À 99,99 %. AUCUNE TPS NI TVH!

Motif

À l’exception du nouveau millésime (2019), le revers reprend le motif d’origine imaginé par Thomas Shingles pour le dollar commémoratif en argent de 1949, qui soulignait l’entrée de Terre-Neuve dans la Confédération canadienne (le 31 mars 1949). Il s’agit d’une représentation du Matthew, navire à bord duquel l’explorateur Jean Cabot aurait accosté à Terre-Neuve en 1497, selon les historiens. L’image du navire à trois mâts, toutes voiles dehors était basée sur une photographie d’un modèle fournie par Ernest Maunder de St. John’s, à Terre-Neuve. Sous l’eau figure l’inscription latine « FLOREAT TERRA NOVA », qui signifie « Puisse cette terre nouvelle prospérer ». L’avers est à l’effigie du roi George VI, selon T. H. Paget.

À propos de Thomas Shingles

Thomas Shingles (1904-1984) a fait ses débuts à la Monnaie royale canadienne en 1939 et est devenu maître graveur en 1943. Tout comme il l’avait fait pour la pièce de 5 cents Victoire, il a façonné l’outil prototype pour le dollar commémoratif Terre-Neuve de 1949 entièrement à la main, en seulement cinq semaines, travaillant minutieusement le motif en miniature directement sur la matrice en acier. Après sa retraite en 1965, Thomas Shingles a continué d’œuvrer en tant qu’artiste; il a d’ailleurs remporté le concours pour le motif du dollar en argent de 1971, qui marquait le centenaire de l’entrée d’une autre province dans la Confédération : la Colombie-Britannique.

« Nous avons une riche histoire, qui remonte à 1908. Des milliers de personnes ont contribué à nos réalisations; en fait, chacune de nos pièces est le fruit d’un travail sans relâche de centaines d’employés. J’adore revenir sur notre histoire, pour reconnaître l’apport de tous ceux qui m’ont précédé et les remercier d’avoir ouvert la voie. »

Jamie Desrochers, chef de produits, Monnaie royale canadienne
Le saviez-vous?
  • Ce n’est que dans les années 1960 que les pièces commémoratives sont devenues courantes au Canada. Auparavant, seul le dollar était utilisé à cette fin.
  • La plupart des motifs étaient réduits à l’échelle en vue d’être gravés. En 1949, la méthode habituelle consistait à créer un grand modèle du motif, puis à le réduire à l’aide d’un graveur au pantographe. Ce n’était cependant pas le cas pour le dollar en argent de 1949, qui témoigne des habiletés remarquables de Thomas Shingles comme artiste et graveur.
  • Les dollars de 1949 ont été frappés avec des coins de choix pour garantir un fini de qualité supérieure. Emballées par groupes de vingt dans des tubes de plastique ou de carton – pour réduire le risque d’abrasion –, les pièces ont été mises en circulation à la fin juin 1949. Les premières ont d’ailleurs été envoyées à Terre-Neuve.
  • Certains dollars de 1949 ont été frappés en 1950. En raison de la forte demande, on décida de continuer à produire la pièce en 1950, en gardant le millésime de 1949. On frappa ainsi 40 718 pièces en 1950, ce qui porta le tirage total à 672 218.

Emballage

La pièce est encapsulée et présentée dans un boîtier à double coque orné du logo de la Monnaie royale canadienne. Le boîtier est assorti d’une boîte protectrice noire.

Commandez-la dès aujourd’hui!

Évaluations

Spécifications

  • No 170997
  • Tirage6 000
  • Compositionargent pur à 99,99 %
  • Finiépreuve numismatique inversée
  • Poids (g) 31,39
  • Diamètre (mm) 34
  • Tranchedentelée
  • Certificatnuméroté
  • Valeur nominale1 dollar
  • ArtisteThomas Shingles (revers), T.H. Paget (avers)

Articles visionnés récemment