allbirthdaycanadianacommemorativegiftholidayslunarmoins_de_50MONEY BACKGUARANTEE100%REMBOURSEMENT GARANTI100%newbornpopsportssubssubssubssubssubssubssubssubssubssubstraditionalunder_50wedding

Pièce de 1,5 oz en argent pur - N'oublions jamais - Tirage : 6 500 (2018)

Pièce de 1,5 oz en argent pur - N'oublions jamais - Tirage : 6 500 (2018)

199,95 $CAD
Tirage : 6 500
STATUT :
Seulement au Canada et aux É.-U.
TIRAGE ÉPUISÉ À 99 %! 

UNE PREMIÈRE : une pièce recréant la forme du casque d’acier Mark I porté par nos soldats. Commandez votre exemplaire dès aujourd’hui!

À la onzième heure du onzième jour du onzième mois, les armes se taisent finalement sur le front de l’Ouest. L’Armistice de 1918 marque la fin d’un conflit qui aura changé le monde et coûté la vie à neuf millions de combattants, dont 66 655 Canadiens. Un siècle plus tard, nous honorons la mémoire de tous les Canadiens qui ont servi pendant la Grande Guerre avec notre pièce à la forme la plus inusitée à ce jour : celle du casque d’acier Mark I porté par nos soldats. La courbure extrême et le fini antique font une forte impression, surtout avec les marques gravées qui donnent un aspect réaliste à la réplique, comme autant de cicatrices de combat. N’oublions jamais.

Une reproduction réaliste d’un casque de 1916 toute désignée pour votre collection sur le thème de la guerre! Commandez votre exemplaire dès aujourd’hui!

Caractéristiques particulières
  • UNE PREMIÈRE DES PLUS MARQUANTES. Notre première pièce à courbure extrême est un véritable tour de force : sa surface est plus profondément incurvée que celle de toute autre pièce concave ou convexe.
  • LE CANADA N’A PAS OUBLIÉ. Un siècle plus tard, la Monnaie royale canadienne souligne l’anniversaire de l’Armistice avec sa pièce la plus singulière à ce jour : un émouvant symbole du Souvenir qui prend les traits du casque d’acier porté par les combattants canadiens durant la Première Guerre mondiale.
  • UN FINI ANTIQUE. Le fini antique donne à la pièce un aspect vieilli et usé de circonstance, tandis que les fissures et les marques gravées évoquent les traces du combat – nous rappelant ainsi la réalité de la guerre et les dures épreuves subies par ceux qui ont combattu dans l’espoir de restaurer la paix.
  • UN PUISSANT HOMMAGE AU COURAGE ET AU SACRIFICE. Cette réplique à échelle réduite du casque d’acier porté par les soldats canadiens durant la Première Guerre mondiale rend un sincère hommage à leur mémoire, comme en témoignent les inscriptions gravées entre les coquelicots sur la bordure : « N’OUBLIONS JAMAIS » et « LEST WE FORGET ».
  • UN TIRAGE MONDIAL LIMITÉ à seulement 6 500 exemplaires.
  • COMPREND UN CERTIFICAT NUMÉROTÉ. La Monnaie royale canadienne certifie l’authenticité de toutes ses pièces de collection.
  • UNE PIÈCE DE 1,5 ONCE EN ARGENT PUR À 99,99 %. Aucune TPS ni TVH.

Motif

Imitant le modèle Mark I 1916 que portaient les soldats canadiens, cette pièce en forme de casque de combat est le fruit d’une collaboration méticuleuse entre les graveurs et les ingénieurs de la Monnaie royale canadienne. Sa courbure extrême, sans précédent, recrée avec réalisme (à échelle considérablement réduite) le casque d’acier bombé remis aux troupes du Canada et de toutes les forces de l’Empire britannique en 1916. Le revers donne à voir le dessus de ce casque désormais célèbre, qui doit ici aux fissures et aux marques son aspect usé par le combat, et au fini antique son allure vieillie. Sur le rebord qui protégeait jadis les soldats contre les débris aériens, les sincères messages « N’OUBLIONS JAMAIS » et « LEST WE FORGET » sont accompagnés de coquelicots gravés ainsi que des années « 1918 » et « 2018 », qui marquent le centenaire de l’Armistice. À l’avers, l’effigie de Sa Majesté la reine Elizabeth II, selon Susanna Blunt, est gravée au fond de la cavité circulaire; la légende et la valeur nominale sont ciselées sur le rebord.

Protéger les nôtres

Le casque d’acier Mark I est l’équipement de protection standard des troupes canadiennes durant la Grande Guerre – à partir de 1916 seulement.

La France est la première à produire en masse des casques d’acier pour cette guerre moderne : c’est en 1915 qu’elle introduit l’Adrian M15. Peu de temps après, le modèle breveté par John L. Brodie (d’où le nom « casque Brodie ») le surpasse sur quelques plans, notamment par sa construction simplifiée au moyen d’une seule feuille d’acier Hadfield solide. En 1916, ce modèle est à son tour supplanté par le Mark I distribué aux forces de l’Empire britannique.

Plus profond que le casque Brodie, le Mark I est doté d’une coiffe en deux parties, d’un bord avec jonc et d’un fini moins réfléchissant, ce qui favorise le camouflage. Ce casque désormais célèbre est produit par des fabricants britanniques, puis fourni vers la fin de l’hiver 1916 aux troupes canadiennes, qui le reçoivent favorablement malgré son poids de 950 grammes.

Le saviez-vous?
  • En 1914 et pendant une bonne partie de 1915, les soldats alliés allaient généralement au front sans aucune protection à la tête; ils ne portaient que la casquette de tissu standard.
  • Les casques Mark I étant au départ produits en nombre limité, seul un soldat canadien sur cinq en était équipé en mars 1916. Initialement, ces casques étaient réservés aux combattants des premières tranchées, mais à la fin de 1916, tous les soldats canadiens en avaient un.
  • Exemple d’équipement moderne inventé pour cette guerre moderne, le Mark I a servi de modèle pour tous les casques d’acier des Forces canadiennes jusqu’au milieu du 20e siècle. Sa forme en dôme a été reproduite dans le modèle Mark II, plus large, qui a servi durant la Seconde Guerre mondiale, et dans des versions ultérieures comme le « casque canadien » (Mark III), remis à nos troupes pour le jour J.
  • De 1921 à 1931, le jour de l’Armistice et l’Action de grâce étaient célébrés le même jour, soit le lundi qui précédait le 11 novembre. Le 18 mars 1931, une motion a été présentée à la Chambre des communes pour que le 11 novembre soit consacré exclusivement à la commémoration de l’Armistice; on proposa également que cette date prenne le nom de « jour du Souvenir » afin de souligner la mémoire des soldats. Le premier jour du Souvenir du Canada a eu lieu le 11 novembre 1931.

Emballage

La pièce est encapsulée et présentée dans un boîtier à double coque bordeaux orné du logo de la Monnaie royale canadienne. Le boîtier est assorti d’une boîte protectrice noire.

Un symbole de la vie de soldat qui illustre le courage comme nul autre. Commandez votre pièce dès aujourd’hui.

Évaluations

Très belle pièce

5

L'une des pièces les plus remarquables d'une collection

Bonjourla

Montréal

true

Satisfaction

5

Très satisfaite de mon achat.

Andrée

Outaouais

true

Ce produit es exeptionel

5

Jamais vu une aussi belle piece , Original et hors du commun pour une monnaie.

Minter

Montreal

true

Je le recommande à toutes les militaires en service .

5

Très belle pièce à offrire en cadeaux à un ancien militaire.

Gilles

Rive sud de Montréal

true

acheter

4

il manque un petit Coquelicot

cp

levis

true

J'ai trouvé cet article très intéressant

5

Très attrayant, bonne valeur et original.

Denys

Québec

true

Quel beau produit

5

Je crois que c'est une des plus belle pièce dans ma collection et surtout d'une originalité indescriptible. Je suis moi-même un vétéran qui a servi son pays pendant 25 ans et cette pièce me touche énormément. Merci beaucoup pour l'attention que vous portez à honorer ceux et celles qui ont servis depuis la première guerre mondiale mais surtout nos valeureux héros et héroïnes qui ont forgés notre pays avant cette période. Merci pour votre beau produit qui rend honneur à ceux-ci.

Topgun

St-Gabriel de Valcartier

true

167843fr

4.9 7

100.0

Spécifications

  • No 167843
  • Tirage6 500
  • Compositionargent pur à 99,99 %
  • Finiantique
  • Poids (g) 47,6
  • Diamètre (mm) 52,35
  • Tranche
  • Certificatnuméroté
  • Valeur nominale25 dollars
  • ArtisteSusanna Blunt (avers)

Articles visionnés récemment