allbirthdaycanadianacommemorativegiftholidayslunarmoins_de_50MONEY BACKGUARANTEE100%REMBOURSEMENT GARANTI100%newbornpopsportssubssubssubssubssubssubssubssubssubssubstraditionalunder_50wedding

Pièce de 1/2 kilogramme en argent pur - 75e anniversaire de la campagne de Normandie : Opération Tonga - Tirage : 500 (2019)

Pièce de 1/2 kilogramme en argent pur - 75e anniversaire de la campagne de Normandie : Opération Tonga - Tirage : 500 (2019)

1 249,95 $CAD

Options de paiement disponibles

Tirage : 500
STATUT :
Seulement au Canada et aux É.-U.
Questions et réponses Poser des questions, partager des réponses

Un hommage en argent fin aux parachutistes canadiens qui ont tout risqué. Commandez votre pièce dès aujourd’hui!

Ils sont venus du ciel. Peu après minuit le 6 juin 1944, les soldats du 1er Bataillon canadien de parachutistes ont commencé à atterrir derrière les lignes ennemies. Leur mission : détruire des ponts, conquérir des cibles stratégiques et protéger les flancs de la zone de débarquement. Le jour J, les « bérets rouges » du Canada ont été les premières troupes canadiennes à fouler le sol français. Fonçant au mépris du danger, ils ont essuyé des tirs antiaériens, effectué des descentes difficiles, subi de lourdes pertes et affronté tous les dangers qui nous guettent quand l’ennemi nous entoure. Mais ils ont triomphé. Notre année de commémoration se poursuit avec une pièce de un demi-kilo soulignant le 75e anniversaire de l’opération Tonga. La scène pleine de tension finement ciselée au revers met de l’avant la contribution de la première unité de parachutistes du Canada, qui est entrée en action lors du jour J pour ouvrir la voie avec courage et sang-froid.

« Ils étaient jeunes, au sommet de leur forme, extrêmement bien entraînés, et certains de pouvoir accomplir n’importe quoi. Ils voyaient là un travail à exécuter et ils étaient déterminés à le faire du mieux qu’ils le pouvaient. Je n’étais qu’une jeune fille à l’époque, et je ne comprenais pas encore l’essence de la guerre. Quand j’y repense, j’éprouve de la tristesse pour ces hommes qui s’aventuraient dans l’inconnu, de l’admiration pour leur dévouement et leur bravoure sans borne, et du chagrin pour leur famille, qui ne savait pas s’ils allaient survivre au danger et rentrer au bercail. On ne peut pas réellement comprendre une situation sans la vivre soi-même. » Joanne De Vries, experte du sujet et veuve de l’ancien combattant Jan De Vries, CM

Notre pièce grand format rend un sublime hommage aux parachutistes canadiens du jour J. Commandez-la dès aujourd’hui!

Caractéristiques particulières
  • UN HOMMAGE AUX PARACHUTISTES. Plus qu’une simple commémoration, cette pièce de un demi-kilo en argent fin rend hommage aux parachutistes canadiens qui ont tout risqué lors du jour J et des combats subséquents.
  • UN MOTIF COMME NUL AUTRE. Le revers palpitant nous plonge dans le feu de l’action, rendant toute l’intensité de l’instant qui précède le saut fatidique. Il nous donne une idée des dangers qui accompagnaient cette mission et ranime par le fait même notre reconnaissance envers les braves parachutistes canadiens.
  • UNE COMMÉMORATION D’UN AN. Chacune de nos pièces commémoratives sur le thème du jour J raconte un chapitre différent de l’histoire de la participation du Canada à la bataille de Normandie. Le revers de celle-ci renvoie à un événement qui a précédé le débarquement à Juno Beach. Et l’histoire se poursuit sur la pièce de la série Champs de bataille 2019.
  • UN ENCART SPÉCIAL MONTRANT L’ŒUVRE ORIGINALE DE L’ARTISTE. On y voit toute la méticulosité dont est empreint le motif très élaboré, qui révèle sans cesse de nouveaux détails.
  • UNE SUBLIME GRAVURE. Élégamment présenté dans un coffret en bois, ce chef-d’œuvre, au revers duquel une gravure classique donne vie à l’histoire, incarne ce que la Monnaie fait le mieux : conjuguer des motifs réfléchis et un savoir-faire de renommée mondiale.
  • UN AVERS FIDÈLE À L’HISTOIRE. Tout comme nos précédentes pièces sur le thème de la Seconde Guerre mondiale, celle-ci porte à l’avers l’effigie du roi George VI, le monarque de l’époque.
  • UN CERTIFICAT NUMÉROTÉ. La Monnaie royale canadienne certifie l’authenticité de toutes ses pièces de collection.
  • UN TIRAGE MONDIAL LIMITÉ à 500 exemplaires.
  • UN DEMI-KILOGRAMME D’ARGENT FIN. La pièce est frappée dans un demi-kilogramme d’argent pur à 99,99 %.
  • AUCUNE TPS NI TVH.

Motif

Œuvre de Pandora Young, le motif au revers montre le 1er Bataillon canadien de parachutistes en pleine action au petit matin du 6 juin 1944. Représentée du point de vue d’un soldat, la scène rend toute l’intensité du moment où, à l’amorce de l’opération Tonga, les parachutistes se sont élancés un à un de l’appareil Douglas C-47, baptisé Dakota. Vu de dessus, un parachutiste est représenté en plein saut, avec un sac d’équipement fixé à la jambe et la sangle d’ouverture toujours attachée au dos. Au loin, d’autres soldats au parachute déployé descendent vers la couverture nuageuse, dont les interstices laissent entrevoir le paysage normand. L’avers est à l’effigie du roi George VI, selon T. H. Paget.

« En plus de participer aux combats, le parachutiste doit trouver le courage de s’élancer d’un avion. J’ai toujours trouvé que la fidélité historique nous plonge dans l’expérience. Dans ce souci de fidélité, nous avons fait plus de recherche pour cette pièce sur le thème de la guerre que pour toute autre pièce sur laquelle j’ai travaillé. Pendant le processus de conception, j’ai appris des choses sur l’entraînement des parachutistes britanniques et américains, sur les uniformes et l’équipement, sur l’altitude minimale des sauts, et sur de nombreux modèles de parachute. » Pandora Young, artiste

« Pandora Young m’a mis au défi (dans le bon sens) de viser haut avec ce motif. Initialement, je pensais qu’on représenterait le parachutiste atterrissant dans l’incertitude. Mais quand Pandora a proposé un motif d’un parachutiste en plein saut, j’ai dû adapter l’histoire. La perspective était trop intéressante, il fallait aller dans cette direction. » Jamie Desrochers, chef de produits, Monnaie royale canadienne

Le saviez-vous?
  • Les parachutistes du Canada ont joué un rôle de premier plan. Contre toute attente, le 1er Bataillon canadien de parachutistes a accompli tous ses objectifs du jour J. La compagnie A a participé à l’assaut de la batterie de Merville, dont l’artillerie aurait nui au débarquement à Juno Beach et à Sword Beach. La compagnie B a pour sa part détruit un pont à Robehomme avant de rejoindre le reste du bataillon au carrefour de Le Mesnil. Quant à la compagnie C, elle a sécurisé la zone de saut, puis défait une garnison ennemie à Varaville. Subséquemment renforcé, le bataillon a continué de jouer un rôle offensif jusqu’à la fin de la guerre, allant jusqu’à atteindre la mer Baltique le 2 mai 1945.
  • L’opération Tonga a mis en scène des parachutistes canadiens, britanniques et américains. La 6e Division aéroportée britannique (à laquelle était rattaché le 1er Bataillon canadien de parachutistes) a sauté à l’est de la zone prévue pour le débarquement, et le contingent américain, à l’ouest.
  • Les troupes de parachutistes étaient la cible de tirs avant même d’atterrir. Parvenus à la côte, les bombardiers ont dû user de manœuvres pour esquiver les tirs antiaériens. Les forts vents, la visibilité réduite et l’endommagement des balises ont également compliqué l’atteinte des zones de saut prévues. Et une fois au sol, les parachutistes ont constaté qu’ils étaient fort dispersés.
  • Chaque homme portait jusqu’à 36 kg (70 lb) d’équipement. Celui-ci comprenait un sac fixé à la jambe contenant des armes lourdes, des munitions, des explosifs et, dans certains cas, du matériel médical. Relâché en pleine chute, le sac était censé pendre au bout d’une corde pour que le soldat soit libre de son poids à l’atterrissage. Mais en raison de la force exercée par le déploiement du parachute et l’extension de la corde, la plupart des sacs se déchiraient; les parachutistes perdaient alors de l’équipement vital avant même d’avoir touché le sol.
  • Des 547 Canadiens qui ont sauté en parachute lors du jour J, 367 ont été blessés, capturés ou tués. Beaucoup ont subi de graves blessures à l’atterrissage, notamment parce que les parachutes s’entremêlaient ou se prenaient dans les arbres. L’ennemi avait d’ailleurs provoqué des inondations pour nuire à l’atterrissage des parachutistes; alourdis par leur équipement et leurs munitions, certains d’entre eux se sont noyés dans les champs et les fossés.

Emballage

La pièce est encapsulée et présentée dans un boîtier en bois orné du logo de la Monnaie royale canadienne. Le boîtier est assorti d’une boîte protectrice noire.

Commandez dès aujourd’hui.

Évaluations

Spécifications

  • No 171591
  • Tirage500
  • Compositionargent pur à 99,99 %
  • Finiépreuve numismatique
  • Poids (g) 502,99
  • Diamètre (mm) 84.85
  • Tranchedentelée
  • Certificatnuméroté
  • Valeur nominale125 dollars
  • ArtistePandora Young (revers), Susanna Blunt (avers)

Articles visionnés récemment

Énoncé de confidentialité

La Monnaie royale canadienne est une société d'État fédérale. Elle s'engage à protéger le droit à la vie privée des personnes et à protéger les renseignements personnels qu'elle détient conformément aux dispositions de la Loi sur la protection des renseignements personnels (la Loi). Les renseignements personnels demandés sont recueillis en vertu de la Loi sur la Monnaie royale canadienne pour les fonctions Évaluations des produits et Questions et réponses sur le site monnaie.ca. De plus, ils sont gérés de la manière décrite dans le fichier de renseignements personnels Communications publiques POU 914. Il convient de noter que cette page ne traite pas des problèmes liés au service à la clientèle.

La Monnaie fait appel à PowerReviews Inc. (PowerReviews), un fournisseur indépendant, pour recueillir les commentaires de ses clients par l'intermédiaire des fonctions Évaluations des produits et Questions et réponses sur son site Web. La politique de confidentialité de PowerReviews se trouve ici.

Si vous choisissez de fournir du contenu par l'intermédiaire d'une évaluation de produit, mais ne fournissez pas votre adresse courriel, aucun effort ne sera déployé pour lier l'évaluation à votre identité. Par conséquent, il est important de ne pas inclure de renseignements qui permettent de vous identifier dans les boîtes de texte. Nous vous incitons à formuler des énoncés fondés sur des faits qui n'incluent pas votre point de vue ni votre opinion personnelle à l'égard d'une autre personne, puisque la Loiconsidère qu'il s'agit de renseignements personnels sur l'autre personne. Tout renseignement personnel sera protégé et conservé conformément aux dispositions de la Loi.

Si vous choisissez de fournir votre adresse courriel sur la page d'évaluation d'un produit (facultatif), elle sera transmise directement et de façon sûre à PowerReviews uniquement pour déterminer votre statut d' « évaluateur certifié ». Votre adresse courriel ne sera pas publiée, réutilisée ou divulguée par PowerReviews, et ne sera pas retransmise à la Monnaie. Toutefois, veuillez noter que l'adresse courriel de l'évaluateur devient identifiée comme étant vérifiée sur la plateforme de PowerReviews. Les évaluations des clients fournies dans le cadre de courriels envoyés par la Monnaie à la suite d'un achat permettent d'établir votre statut d' « acheteur certifié » pour le produit en question. Il est nécessaire de fournir une adresse courriel pour l'utilisation de la fonction Questions et réponses, afin que vous puissiez recevoir une notification lorsque votre question aura été traitée. Ces adresses courriel ne seront pas réutilisées ou conservées par PowerReviews ou par la Monnaie.

En vertu de la Loi, vous avez le droit à la protection de vos renseignements personnels ainsi que le droit d'accéder à vos renseignements personnels et d'exiger que des modifications y soient apportées, s'ils sont erronés ou incomplets. Toute question ou préoccupation au sujet de vos renseignements personnels et des pratiques de la Monnaie en matière de confidentialité peut être envoyée au bureau de l'accès à l'information et de la protection des renseignements personnels de la Monnaie par courriel à atip@monnaie.ca ou par téléphone au 613-993-2711. En outre, vous avez le droit de déposer une plainte auprès du commissaire à la protection de la vie privée du Canada concernant la gestion par la Monnaie de vos renseignements personnels