allbirthdaycanadianacommemorativegiftholidayslunarmoins_de_50MONEY BACKGUARANTEE100%REMBOURSEMENT GARANTI100%newbornpopsportssubssubssubssubssubssubssubssubssubssubstraditionalunder_50wedding

Pièce de 1 oz en argent pur avec placage d'or sélectif - Première Guerre mondiale : Série Champs de bataille - Les cent jours du Canada (2018)

Pièce de 1 oz en argent pur avec placage d'or sélectif - Première Guerre mondiale : Série Champs de bataille - Les cent jours du Canada (2018)

114,95 $CAD
Tirage : 10 000
STATUT :
Seulement au Canada et aux É.-U.
Questions et réponses Poser des questions, partager des réponses

La période du 8 août au 11 novembre 1918 est connue sous le nom des « cent jours du Canada » . Commandez votre pièce dès aujourd'hui!

La première phase de la bataille d'Amiens est terminée; l'une des opérations les plus réussies des armées alliées depuis le début de la guerre est maintenant passée à l'histoire. – Sir Arthur Currie, le 13 août 1918

L'épanouissement de notre jeune nation ne fut jamais aussi flagrant que dans les derniers mois de la Première Guerre mondiale. Après des victoires durement acquises à Vimy et à Passchendaele, le Corps canadien accomplit son plus brillant fait d'armes durant l'été et l'automne 1918 : nos troupes jouèrent alors un rôle de premier plan dans la dernière offensive des Alliés, celle qui mit enfin un terme aux quatre années de conflit.

Ce furent les cent jours du Canada : trois mois de victoires successives sur les champs de bataille, débutant le 8 août à Amiens et se poursuivant à Arras, au canal du Nord, au bois de Bourlon, à Cambrai, à Denain et à Valenciennes, pour finalement se conclure à Mons le matin du 11 novembre 1918, quand les hostilités prirent fin. Ces batailles consolidèrent la réputation du Canada comme redoutable force offensive – mais les victoires qui menèrent à la paix furent chèrement payées. La puissante scène gravée sur cette pièce commémorative remplit un devoir de mémoire – pour le legs de nos combattants et pour nos quelque 46 000 pertes essuyées durant les cent jours du Canada, avant-dernier chapitre de notre série Première Guerre mondiale : Champs de bataille.

Une pièce qui évoque les conséquences des combats menés pendant les cent jours du Canada, en 1918. Commandez dès aujourd'hui!

Caractéristiques particulières
  • SEPTIÈME PIÈCE DE LA SÉRIE. La série pluriannuelle Champs de bataille poursuit son exploration de la participation canadienne à la Première Guerre mondiale, cette fois avec un motif bouleversant qui nous rappelle le coût tragique des affrontements.
  • POUR TOUT CE QUI FUT GAGNÉ ET TOUS CEUX QUI TOMBÈRENT. La tombe improvisée dans les décombres évoque les sacrifices personnels derrière chaque victoire des cent jours du Canada.
  • DES DÉTAILS À PROFUSION. Les techniques de gravure et de finition modernes donnent vie à ce motif complexe, faisant ressortir de menus détails chargés de sens, dont les fleurs posées sur la tombe du défunt soldat.
  • UNE TOUCHE DORÉE SUR L'ARGENT PUR À 99,99 %. Un placage d'or sélectif met en valeur la figure ailée ornant la Médaille de la Victoire, qui fut décernée aux membres des forces alliées après la Première Guerre mondiale.
  • UNE EFFIGIE HISTORIQUE. Comme toutes les pièces canadiennes frappées entre 1914 et 1918, celles de cette série rétrospective présentent l'effigie du roi George V, selon sir E. B. MacKennal – aujourd'hui rehaussée d'un éclat doré grâce à un placage d'or sélectif.
  • COLLECTIONNEZ-LES TOUTES! La pièce est encapsulée et présentée dans une boîte protectrice spéciale aux couleurs de la série Champs de bataille! Une fois réunies, les tranches des différentes boîtes s'alignent pour former une chronologie visuelle des grandes batailles du Canada pendant la Première Guerre mondiale.

Motif

Inspiré du compte rendu d'un soldat, le motif au revers, œuvre de Joel Kimmel, nous amène à voir au-delà des exploits tactiques des cent jours du Canada pour réfléchir aux notions de sacrifice et de perte. Campée hors des lignes de front, la scène montre les conséquences de la bataille dans une ville avoisinante d'où s'élèvent toujours des volutes de fumée. La rue est jonchée d'éclats de pierre et d'autres débris, et bordée de bâtiments endommagés par les tirs d'artillerie. Deux soldats canadiens, leur fusil Lee-Enfield suspendu à l'épaule, se tiennent sur un amoncellement de décombres et contemplent le petit espace dégagé en contrebas, où une croix cerclée surmonte la tombe improvisée d'un de leurs compatriotes. Tous deux se recueillent à la mémoire de leur frère d'armes, remarquant les fleurs placées par des civils sur la sépulture en signe de respect. Au bas de l'image, un placage d'or sélectif rehausse la figure de la « Victoire », tirée de la Médaille de la Victoire aux teintes de bronze qui fut décernée aux soldats alliés en 1919. L'avers est à l'effigie du roi George V, selon sir E. B. MacKennal.

Le saviez-vous?
  • Si l'offensive des Alliés est mieux connue sous le nom de « l'offensive des Cent Jours », on l'appelle souvent « les cent jours du Canada » pour souligner l'immense contribution de notre pays, en particulier dans les régions du nord de la France et de la Belgique, où ont été menés la plupart des combats de cette période.
  • En 1918, la réputation du Corps canadien en tant que redoutable « troupe de choc » le précède sur les champs de bataille. Ainsi, pendant que les Alliés préparent leur contre-attaque à Amiens, un petit détachement de Canadiens est envoyé au nord, à Ypres en Belgique, pour berner l'ennemi avec de faux rapports radio et des constats erronés de leur présence dans le secteur. Pendant ce temps, la majeure partie du Corps canadien avance secrètement vers Amiens, se gardant même hors de vue de ses confrères alliés.
  • Durant les cent jours du Canada, une force de plus de 100 000 Canadiens a affronté le quart de l'armée ennemie et forcé son repli sur 130 kilomètres. Ces cent jours ont coûté la vie à plus de 6 800 Canadiens et Terre-Neuviens, et fait environ 39 000 blessés, soit une moyenne ahurissante de 460 pertes par jour. Trente Canadiens et Terre-Neuviens ont été décorés de la Croix de Victoria pour leurs actes d'héroïsme individuels.

Emballage

La pièce est encapsulée et présentée dans un boîtier à double coque bordeaux orné du logo de la Monnaie royale canadienne. Le boîtier est assorti d'une boîte protectrice illustrée.

Commandez dès aujourd'hui!

Évaluations

Spécifications

  • No 147831
  • Tirage10 000
  • Compositionargent pur à 99,99 %
  • Finiépreuve numismatique avec placage d'or sélectif
  • Poids (g) 31,39
  • Diamètre (mm) 38
  • Tranchedentelée
  • Certificatnuméroté
  • Valeur nominale20 dollars
  • ArtisteJoel Kimmel (revers), sir E.B. MacKennal (avers)

Articles visionnés récemment

Énoncé de confidentialité

La Monnaie royale canadienne est une société d'État fédérale. Elle s'engage à protéger le droit à la vie privée des personnes et à protéger les renseignements personnels qu'elle détient conformément aux dispositions de la Loi sur la protection des renseignements personnels (la Loi). Les renseignements personnels demandés sont recueillis en vertu de la Loi sur la Monnaie royale canadienne pour les fonctions Évaluations des produits et Questions et réponses sur le site monnaie.ca. De plus, ils sont gérés de la manière décrite dans le fichier de renseignements personnels Communications publiques POU 914. Il convient de noter que cette page ne traite pas des problèmes liés au service à la clientèle.

La Monnaie fait appel à PowerReviews Inc. (PowerReviews), un fournisseur indépendant, pour recueillir les commentaires de ses clients par l'intermédiaire des fonctions Évaluations des produits et Questions et réponses sur son site Web. La politique de confidentialité de PowerReviews se trouve ici.

Si vous choisissez de fournir du contenu par l'intermédiaire d'une évaluation de produit, mais ne fournissez pas votre adresse courriel, aucun effort ne sera déployé pour lier l'évaluation à votre identité. Par conséquent, il est important de ne pas inclure de renseignements qui permettent de vous identifier dans les boîtes de texte. Nous vous incitons à formuler des énoncés fondés sur des faits qui n'incluent pas votre point de vue ni votre opinion personnelle à l'égard d'une autre personne, puisque la Loiconsidère qu'il s'agit de renseignements personnels sur l'autre personne. Tout renseignement personnel sera protégé et conservé conformément aux dispositions de la Loi.

Si vous choisissez de fournir votre adresse courriel sur la page d'évaluation d'un produit (facultatif), elle sera transmise directement et de façon sûre à PowerReviews uniquement pour déterminer votre statut d' « évaluateur certifié ». Votre adresse courriel ne sera pas publiée, réutilisée ou divulguée par PowerReviews, et ne sera pas retransmise à la Monnaie. Toutefois, veuillez noter que l'adresse courriel de l'évaluateur devient identifiée comme étant vérifiée sur la plateforme de PowerReviews. Les évaluations des clients fournies dans le cadre de courriels envoyés par la Monnaie à la suite d'un achat permettent d'établir votre statut d' « acheteur certifié » pour le produit en question. Il est nécessaire de fournir une adresse courriel pour l'utilisation de la fonction Questions et réponses, afin que vous puissiez recevoir une notification lorsque votre question aura été traitée. Ces adresses courriel ne seront pas réutilisées ou conservées par PowerReviews ou par la Monnaie.

En vertu de la Loi, vous avez le droit à la protection de vos renseignements personnels ainsi que le droit d'accéder à vos renseignements personnels et d'exiger que des modifications y soient apportées, s'ils sont erronés ou incomplets. Toute question ou préoccupation au sujet de vos renseignements personnels et des pratiques de la Monnaie en matière de confidentialité peut être envoyée au bureau de l'accès à l'information et de la protection des renseignements personnels de la Monnaie par courriel à atip@monnaie.ca ou par téléphone au 613-993-2711. En outre, vous avez le droit de déposer une plainte auprès du commissaire à la protection de la vie privée du Canada concernant la gestion par la Monnaie de vos renseignements personnels