allbirthdaycanadianacommemorativegiftholidayslunarmoins_de_50MONEY BACKGUARANTEE100%REMBOURSEMENT GARANTI100%newbornpopsportssubssubssubssubssubssubssubssubssubssubstraditionalunder_50wedding

Pièce de 1 kilogramme en or pur - Grand Sceau de la Province du Canada (1841-1867) - Tirage : 15 (2019)

Pièce de 1 kilogramme en or pur - Grand Sceau de la Province du Canada (1841-1867) - Tirage : 15 (2019)

Épuisé
75 000,00 $CAD
Tirage : 15
STATUT :
Envoi à compter : 15-oct.-2019
Seulement au Canada et aux É.-U.

Un magnifique grand sceau ancré dans l’histoire du Canada! Commandez votre exemplaire dès aujourd’hui!

Ce motif évoque un moment important de l’histoire du Canada. En effet, le sceau officiel dont il s’inspire fut créé quand les deux grandes colonies canadiennes de la Grande-Bretagne s’unirent pour la première fois sous un même gouvernement. Ce motif est composé des sceaux du Haut-Canada (aujourd’hui l’Ontario) et du Bas-Canada (aujourd’hui le Québec) ainsi que de symboles victoriens populaires – le tout représenté avec minutie sur une pièce grand format en or pur.

Un magnifique ajout à votre collection de pièces de un kilogramme en or pur! Ne laissez pas passer l’occasion, commandez votre exemplaire dès aujourd’hui!

Caractéristiques particulières
  • UNE SUBLIME TRANCHE D’HISTOIRE CANADIENNE! Mettez la main sur une parcelle des débuts du Canada, le Grand Sceau de la Province du Canada (1841-1867), reproduit sur une pièce de un kilogramme en or pur à 99,99 %.
  • UN MOTIF SPLENDIDE! Fruit d’un savoir-faire remarquable, la pièce combine grand format, gravure experte et finis recherchés pour que les moindres détails du splendide motif soient fidèlement rendus.
  • DES FRAPPES RÉPÉTÉES! Chaque exemplaire a été frappé jusqu’à quatre fois pour un fini impeccable qui ne laisse aucun doute sur sa beauté et sa valeur!
  • UN KILOGRAMME D’OR PUR! La pièce est frappée dans un kilogramme d’or pur à 99,99 %.
  • UN CERTIFICAT NUMÉROTÉ! La Monnaie royale canadienne certifie l’authenticité de toutes ses pièces de collection.
  • UN TIRAGE EXTRÊMEMENT LIMITÉ! Le tirage mondial extrêmement limité de la pièce – seulement 15 exemplaires – en fait un objet de collection rare et hautement prestigieux.
  • AUCUNE TPS NI TVH!

Motif

Le motif présente le Grand Sceau de la Province du Canada de 1841, revisité exprès pour cette pièce de un kilogramme en or pur de la Monnaie royale canadienne faisant 101,6 millimètres de diamètre. Tous les éléments du sceau original y figurent, à commencer par les sceaux du Bas-Canada et du Haut-Canada, tenus côte à côte par deux figures féminines, allégories des colonies unifiées. Les armoiries de la reine Victoria surmontent le motif, qui comporte aussi des cadres et des ornements floraux gravés. La bordure extérieure porte les inscriptions latines du sceau original : « VICTORIA D.G. BRITANNIARUM REGINA FID. DEF. » et « SIGILLUM PROVINCIAE CANADAE ». L’avers est à l’effigie de Sa Majesté la reine Elizabeth II, selon Susanna Blunt.

À propos du Grand Sceau
Avant 1841, le Haut-Canada et le Bas-Canada avaient chacun leur sceau.

Le Grand Sceau de la Province du Canada les place côte à côte, portés par deux figures allégoriques qui se tiennent par l’épaule. La scène est surmontée des armoiries royales de la reine Victoria, supportées par un lion et une licorne qui représentent respectivement l’Angleterre et l’Écosse. Ce motif complexe regorge de symboles, dont voici les plus importants :

  • Le sceau du Bas-Canada (tel que gravé par Thomas Major en 1793)
    Sur la berge d’une rivière, un gracieux chêne surplombe plusieurs navires à l’ancre, avec en arrière-plan un village québécois typique dont on voit le clocher d’église.
  • Le sceau du Haut-Canada (tel que représenté à la fondation de la province, en 1792)
    Un calumet de la paix, une épée et une ancre s’entrecroisent sous une couronne d’olivier. L’Union Jack figure dans le coin supérieur droit, et deux cornes d’abondance ornent la partie inférieure du sceau. À gauche de l’Union Jack, la couronne royale surmonte l’image.
  • Les armoiries royales de la reine Victoria (1837)
    Un lion et une licorne, qui représentent respectivement l’Angleterre et l’Écosse, supportent l’écu de la reine Victoria.
  • Deux figures allégoriques
    Il était pratique courante, à l’époque, de représenter des entités politiques comme des pays ou des provinces sous la forme de figures féminines grecques. Dans ce motif, deux femmes gracieuses se tiennent par l’épaule tout en portant respectivement le seau du Bas-Canada et celui du Haut-Canada d’un bras.
  • Ornements floraux
    Le chardon écossais, la rose anglaise et le trèfle irlandais ornent le sceau.

Le saviez-vous?
  • L’Acte d’Union de 1840-1841 réunissait les colonies du Haut-Canada (devenu le Canada-Ouest, aujourd’hui l’Ontario) et du Bas-Canada (devenu le Canada-Est, désormais le Québec) en une même colonie avec un seul gouvernement et une seule économie. C’était le premier pas du Canada vers un gouvernement responsable et, selon l’Encyclopédie canadienne, « une expérience de 26 ans de coopération politique entre anglophones et francophones ».
  • Deux gravures sur pierre du Grand Sceau de la Province du Canada ornent les édifices du Parlement. L’une surmonte la porte d’entrée de l’édifice de l’Est, vraisemblablement depuis les débuts de celui-ci. L’autre se situe dans le Hall d’honneur de l’édifice du Centre; elle fut sculptée en 1953 par Anthony Borysink, William F. K. Oosterhoff et Wilfrid Rossignol.

Emballage

La pièce est encapsulée et présentée dans un boîtier en bois orné du logo de la Monnaie royale canadienne. Le boîtier est assorti d’une boîte protectrice noire.

Commandez votre exemplaire dès aujourd’hui!

Évaluations

Spécifications

  • No 170375
  • Tirage15
  • Compositionor pur à 99,99 %
  • Finiépreuve numismatique
  • Poids (g) 1 006,1
  • Diamètre (mm) 101,6
  • Tranchedentelée
  • Certificatnuméroté
  • Valeur nominale2 500 dollars
  • ArtisteSusanna Blunt (avers)

Articles visionnés récemment