allbirthdaycanadianacommemorativegiftholidayslunarmoins_de_50MONEY BACKGUARANTEE100%REMBOURSEMENT GARANTI100%newbornpopsportssubssubssubssubssubssubssubssubssubssubstraditionalunder_50wedding

Pièce de 10 oz en argent pur - L’Ange de la Victoire - 100e anniversaire de l’Armistice de la Première Guerre mondiale - Tirage : 750 (2018)

Pièce de 10 oz en argent pur - L’Ange de la Victoire - 100e anniversaire de l’Armistice de la Première Guerre mondiale - Tirage : 750 (2018)

Archivé
999,95 $CAD
Tirage : 750
STATUT :
Seulement au Canada et aux É.-U.
Questions et réponses Poser des questions, partager des réponses
TIRAGE ÉPUISÉ À 96 %! 

Frappée dans 10 onces d’argent pur, cette pièce rend un hommage émouvant à nos soldats tombés au combat. Commandez sans tarder!

Plus de 66 000 Canadiens et Terre-Neuviens ont donné leur vie au nom de la paix durant la Première Guerre mondiale. Fortement inspirée des pièces de un cent qui circulaient à l’époque, cette pièce de 10 onces leur rend hommage en présentant sous un angle peu commun L’Ange de la Victoire, statue érigée dans trois villes canadiennes à la mémoire des soldats tombés pendant cette guerre qui, croyait-on, devait mettre fin à toutes les guerres.

Un cadeau symbolique pour les militaires ou un hommage aux êtres chers qui ont perdu la vie à la guerre. Passez votre commande sans tarder!

Caractéristiques particulières
  • L’HISTOIRE DANS LE CREUX DE LA MAIN. Cette pièce, qui donne matière à réflexion, honore la mémoire des Canadiens tombés au combat pendant la Première Guerre mondiale, et se veut un hommage à la paix.
  • UN MONUMENT CANADIEN. Cette pièce au diamètre surdimensionné (76 mm) présente au revers une vue exceptionnelle de la sculpture L’Ange de la Victoire, dont trois exemplaires identiques furent érigés après la guerre : un à Montréal, un à Winnipeg et un à Vancouver.
  • D’HIER À AUJOURD’HUI. Le revers est grandement inspiré des pièces de un cent qui circulaient entre 1858 et 1920, et plus particulièrement en 1918. La couronne de feuilles d’érable se veut une interprétation contemporaine de la tige qui y figurait, disposée comme une vigne, tandis que les anneaux de points qui la cernent sont reproduits tels quels. Voilà un bel hommage à une pièce qui fut probablement un souvenir de la maison pour bien des Canadiens qui servirent outre-mer!
  • SOUCI DU DÉTAIL. Tous les détails du motif sont gravés avec une précision remarquable!
  • SAVOIR-FAIRE EXCEPTIONNEL. De multiples finis font ressortir le moindre détail du motif complexe. Sans parler du fini épreuve numismatique, qui brille comme un miroir et semble illuminer le tout!
  • DU PRESTIGE À REVENDRE. Frappée dans 10 onces d’argent pur à 99,99 %, cette pièce a un tirage mondial très faible de 750 exemplaires. Aucune TPS ni TVH.
  • UNE PIÈCE QUI SE DÉMARQUE. Minutieusement ciselée, elle plaira à coup sûr aux collectionneurs s’intéressant aux thèmes militaires ou à l’histoire, et à quiconque souhaite honorer et préserver le souvenir de ceux qui ne rentrèrent jamais au bercail.
  • CERTIFICAT NUMÉROTÉ. La Monnaie royale canadienne certifie l’authenticité de toutes ses pièces de collection. La plupart sont accompagnées d’un certificat portant un numéro unique, la série commençant à 1.

Motif

Le motif au revers, œuvre de Pandora Young, réunit différents éléments visuels ancrés dans l’histoire pour marquer le centième anniversaire de l’Armistice, signé à Compiègne le 11 novembre 1918. Le point central : une rare vue en plongée de la sculpture de bronze L’Ange de la Victoire, dont trois exemplaires identiques furent créés par le Montréalais d’adoption Cœur de Lion MacCarthy. Le soldat mort porté par un ange, qui tient aussi une couronne de laurier dans sa main gauche, rappelle le coût douloureux de la guerre en vies humaines. Ici, les deux figures se superposent à la bordure, qui est inspirée des pièces canadiennes de un cent en circulation pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918); la couronne de 16 feuilles d’érable se veut une interprétation contemporaine de la tige de feuilles d’érable qui figurait sur les pièces canadiennes de un cent frappées entre 1858 et 1920, tandis que les deux anneaux de points (un en compte 100, l’autre 140) reproduisent fidèlement le motif classique créé par W. H. J. Blakemore. Le revers porte aussi la mention « CANADA », les dates commémoratives « 1918–2018 » et la valeur nominale « 100 DOLLARS ». L’avers est à l’effigie du roi George V, selon sir E. B. MacKennal.

Le coût de la guerre

Entré en vigueur « à la 11e heure du 11e jour du 11e mois », l’Armistice marquait la fin tant attendue des hostilités. Mais dans les semaines, les mois et même les années qui suivirent, le réjouissant retour à la paix que connaissaient le Canada et Terre-Neuve ainsi que la fierté ressentie par le pays à l’idée de faire sa place sur la scène internationale furent tempérés par un fort désir de saluer tous nos sacrifices – et tous nos disparus.

Des 619 636 membres du Corps expéditionnaire canadien, un sur dix n’est jamais rentré au pays. Plus de 172 000 d’entre eux furent blessés, parmi lesquels 9 000 souffrirent d’obusite, un trouble anxieux né de cette « guerre pour la civilisation », véritable conflit industriel. À l’époque un Dominion de l’Empire britannique qui ne faisait pas encore partie du Canada, à l'époque Terre-Neuve contribua également à l’effort de guerre en y envoyant 12 000 des siens, et elle pleura la perte de nombre de ces vaillantes âmes.

Les Canadiens et les Terre-Neuviens ne voulaient pas oublier les pertes humaines de cette guerre si dévastatrice. Partout au pays, ainsi qu’en Europe, des plaques, des statues et d’autres monuments furent placés dans des endroits publics; encore aujourd’hui, ils rendent hommage à ceux qui tombèrent au combat pendant cette guerre qui devait être la dernière, mais qui fut malheureusement suivie autre guerre tragique seulement 20 ans plus tard.

Le saviez-vous?
  • Trois exemplaires identiques de la sculpture L’Ange de la Victoire, représentée au revers de cette pièce, furent érigés : un à Montréal, un à Winnipeg et un à Vancouver. Tous trois sont l’œuvre du Montréalais d’adoption Cœur de Lion MacCarthy, à qui la Compagnie du chemin de fer Canadien Pacifique commanda le monument pour honorer la mémoire de 1 115 de ses employés morts à la guerre.
  • Au petit matin le 11 novembre 1918, les représentants de la Grande-Bretagne, de la France et de l’Allemagne signèrent l’Armistice dans le wagon privé du maréchal français Ferdinand Jean Marie Foch. Le wagon fut préservé dans un musée jusqu’en juin 1940, quand on le ramena sur les lieux où avait été conclue la paix 22 ans plus tôt, cette fois pour la signature d’un autre armistice : celui marquant la défaite de la France occupée devant l’Allemagne.
  • Quand la nouvelle du cessez-le-feu se répandit dans les villes du monde, les gens envahirent les rues pour fêter. Mais les combats se poursuivirent sur le front de l’Ouest jusqu’à l’entrée en vigueur de l’Armistice, à 11 heures. Près de Mons, en Belgique, un soldat canadien fut abattu à peine quelques minutes avant la fin officielle de la guerre; ce sera le dernier soldat du Commonwealth à périr pendant le conflit.
  • L’Armistice est souvent désigné à tort comme la fin de la Première Guerre mondiale : il s’agissait en fait d’un accord de cessation des hostilités. Le conflit prit officiellement fin le 28 juin 1919, à la signature du Traité de Versailles.
  • De 1919 à 1930, le jour de l’Armistice et l’Action de grâce furent célébrés le même jour, soit le lundi de la semaine où tombait le 11 novembre. En 1931, la Chambre des communes adopta un projet de loi visant à donner davantage de place à cette première commémoration : on déplaça le jour consacré à l’Action de grâce à octobre et fixa au 11 novembre le jour de l’Armistice, qu’on renomma « jour du Souvenir » pour honorer la mémoire des soldats tombés au champ d’honneur.

Emballage

La pièce est encapsulée et présentée dans un boîtier à double coque bordeaux orné du logo de la Monnaie royale canadienne. Le boîtier est assorti d’une boîte protectrice noire.

Commandez votre pièce L’Ange de la Victoire dès aujourd’hui!

Produits connexes

Évaluations

Spécifications

  • No 164325
  • Tirage750
  • Compositionargent pur à 99,99 %
  • Finiépreuve numismatique
  • Poids (g) 311,54
  • Diamètre (mm) 76.25
  • Tranchedentelée
  • Certificatnuméroté
  • Valeur nominale100 dollars
  • ArtistePandora Young (revers),Coeur de Lion MacCarthy (sculpture), Sir E. B. MacKennal (avers)

Articles visionnés récemment

Produits connexes

Énoncé de confidentialité

La Monnaie royale canadienne est une société d'État fédérale. Elle s'engage à protéger le droit à la vie privée des personnes et à protéger les renseignements personnels qu'elle détient conformément aux dispositions de la Loi sur la protection des renseignements personnels (la Loi). Les renseignements personnels demandés sont recueillis en vertu de la Loi sur la Monnaie royale canadienne pour les fonctions Évaluations des produits et Questions et réponses sur le site monnaie.ca. De plus, ils sont gérés de la manière décrite dans le fichier de renseignements personnels Communications publiques POU 914. Il convient de noter que cette page ne traite pas des problèmes liés au service à la clientèle.

La Monnaie fait appel à PowerReviews Inc. (PowerReviews), un fournisseur indépendant, pour recueillir les commentaires de ses clients par l'intermédiaire des fonctions Évaluations des produits et Questions et réponses sur son site Web. La politique de confidentialité de PowerReviews se trouve ici.

Si vous choisissez de fournir du contenu par l'intermédiaire d'une évaluation de produit, mais ne fournissez pas votre adresse courriel, aucun effort ne sera déployé pour lier l'évaluation à votre identité. Par conséquent, il est important de ne pas inclure de renseignements qui permettent de vous identifier dans les boîtes de texte. Nous vous incitons à formuler des énoncés fondés sur des faits qui n'incluent pas votre point de vue ni votre opinion personnelle à l'égard d'une autre personne, puisque la Loiconsidère qu'il s'agit de renseignements personnels sur l'autre personne. Tout renseignement personnel sera protégé et conservé conformément aux dispositions de la Loi.

Si vous choisissez de fournir votre adresse courriel sur la page d'évaluation d'un produit (facultatif), elle sera transmise directement et de façon sûre à PowerReviews uniquement pour déterminer votre statut d' « évaluateur certifié ». Votre adresse courriel ne sera pas publiée, réutilisée ou divulguée par PowerReviews, et ne sera pas retransmise à la Monnaie. Toutefois, veuillez noter que l'adresse courriel de l'évaluateur devient identifiée comme étant vérifiée sur la plateforme de PowerReviews. Les évaluations des clients fournies dans le cadre de courriels envoyés par la Monnaie à la suite d'un achat permettent d'établir votre statut d' « acheteur certifié » pour le produit en question. Il est nécessaire de fournir une adresse courriel pour l'utilisation de la fonction Questions et réponses, afin que vous puissiez recevoir une notification lorsque votre question aura été traitée. Ces adresses courriel ne seront pas réutilisées ou conservées par PowerReviews ou par la Monnaie.

En vertu de la Loi, vous avez le droit à la protection de vos renseignements personnels ainsi que le droit d'accéder à vos renseignements personnels et d'exiger que des modifications y soient apportées, s'ils sont erronés ou incomplets. Toute question ou préoccupation au sujet de vos renseignements personnels et des pratiques de la Monnaie en matière de confidentialité peut être envoyée au bureau de l'accès à l'information et de la protection des renseignements personnels de la Monnaie par courriel à atip@monnaie.ca ou par téléphone au 613-993-2711. En outre, vous avez le droit de déposer une plainte auprès du commissaire à la protection de la vie privée du Canada concernant la gestion par la Monnaie de vos renseignements personnels