allbirthdaycanadianacommemorativegiftholidayslunarmoins_de_50MONEY BACKGUARANTEE100%REMBOURSEMENT GARANTI100%newbornpopsportssubssubssubssubssubssubssubssubssubssubstraditionalunder_50wedding

Armistice de Compiègne - Pièce de 1 oz en argent pur avec placage d’or sélectif - Première Guerre mondiale : Champs de bataille (2018)

Armistice de Compiègne - Pièce de 1 oz en argent pur avec placage d’or sélectif - Première Guerre mondiale : Champs de bataille (2018)

114,95 $CAD
Tirage : 10 000
STATUT :
Seulement au Canada et aux É.-U.
Questions et réponses Poser des questions, partager des réponses

N'OUBLIONS JAMAIS. Voici la dernière pièce de notre série Première Guerre mondiale : Champs de bataille. Commandez-la dès aujourd'hui.

Les Canadiens qui se sont battus avec une si grande bravoure pour nos libertés et celles du monde, et qui ont acquis à notre pays une position enviable au sein des nations du monde, reviendront au Canada avec une vision plus large et une plus grande appréciation des possibilités qui se présenteront à eux.

– Sir Robert Borden

À 11 h le 11 novembre 1918, un profond silence s’abat soudainement sur les champs de bataille, après quatre effroyables années qui ont transformé le monde à jamais. L’Armistice signé près de Compiègne, en France, marque le début de la fin de la Première Guerre mondiale : les affrontements armés cèdent alors la place aux querelles diplomatiques dans la quête de la paix si convoitée, qui s’avérera malheureusement imparfaite et de courte durée. Au-delà des frontières redessinées, l’histoire du Canada dans la Première Guerre mondiale en est une de bravoure dans les bourbiers et de misère dans les tranchées, de nouvelles tactiques de combat et de machines de guerre modernes, de contributions individuelles et de sacrifices collectifs ayant mené à la victoire des Alliés, mais au prix de lourdes pertes. À leur retour au bercail en 1919, nos combattants ont trouvé un Canada transformé par la guerre : le jeune pays s’était forgé une réputation internationale au fil des batailles, notamment à celles de Neuve-Chapelle, d’Ypres, de la Somme, de Passchendaele, de Vimy et des cent jours du Canada.

Commémorez l’Armistice avec un hommage « ailé » à tous ceux qui ont servi durant la Grande Guerre. Commandez votre exemplaire maintenant.

Caractéristiques particulières
  • LA HUITIÈME ET DERNIÈRE PIÈCE DE LA SÉRIE. Notre série Première Guerre mondiale : Champs de bataille se conclut avec un ultime hommage aux Canadiens et aux Terre-Neuviens qui ont vaillamment servi durant la Grande Guerre : la figure ailée de la Médaille de la Victoire, qui nous a accompagnés tout au long de cette aventure numismatique.
  • LE FIL CONDUCTEUR DE NOTRE HOMMAGE. Sur chacune des pièces précédentes de cette série de huit, la figure ailée de la Médaille de la Victoire de 1919 venait embellir le motif; ici rehaussée d’un placage d’or, la magnifique sculpture souligne le legs de ceux qui ont bravement servi durant une guerre ayant transformé le Canada et marqué le 20e siècle.
  • DE SPLENDIDES DÉTAILS. Légèrement plus grande que la Médaille de la Victoire, qui était faite de bronze, cette pièce en argent fin combine des techniques de gravure et de finition modernes pour donner vie à l’allégorie classique.
  • UNE EFFIGIE HISTORIQUE. Comme toutes les pièces canadiennes frappées entre 1914 et 1918, celles de cette série rétrospective présentent l’effigie du roi George V, selon sir E. B. MacKennal – aujourd’hui rehaussée d’un éclat doré grâce à un placage d’or sélectif.
  • UNE LIGNE DU TEMPS SUR L’EMBALLAGE. C’est la touche qui complète l’ensemble : une fois réunies, les tranches des huit boîtes protectrices de la série forment une chronologie des grandes batailles du Canada pendant la Première Guerre mondiale!

Motif

Le revers souligne le centenaire de l’Armistice signé le 11 novembre 1918 près de Compiègne, en France : l’accord qui a mis fin aux hostilités sur le front de l’Ouest. L’image est une reproduction avec placage d’or de la figure ailée de la Victoire, œuvre du sculpteur William McMillan (1887-1977), qui était représentée à l’avers de la Médaille de la Victoire décernée dans l’Empire britannique en 1919. On voit la figure allégorique classique de pied en cap, le bras gauche levé, tenant du bras droit une branche de palmier. Derrière, des rayons gravés qui symbolisent l’espoir d’un avenir pacifique remplissent le champ, accentuant le caractère lumineux du motif sculpté. Au revers, la mention « CANADA » est gravée au-dessus de la figure, accompagnée des années « 1918 » et « 2018 » qui marquent le centenaire, et du titre bilingue de cet ultime chapitre de l’histoire du Canada sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale.

Médaille de la Victoire

En mars 1919, les 13 nations alliées appuient l’idée lancée par le maréchal Ferdinand Foch, commandant en chef des forces alliées, qui appelle à la création d’une distinction commune pour tous ceux qui ont servi durant la Première Guerre mondiale. Prenant pour modèle une médaille française remise aux combattants de la guerre franco-prussienne, chaque Médaille de la Victoire (aussi connue sous le nom de Médaille de guerre interalliée) serait faite de bronze, aurait un diamètre de 36 millimètres, s’accompagnerait d’un ruban multicolore double, et présenterait une adaptation nationale du motif traditionnel de la figure ailée de la Victoire.

La version décernée au Canada et dans d’autres forces de l’Empire britannique est autorisée le 1er septembre 1919. Elle est remise, avec la Médaille de guerre britannique, aux militaires canadiens de tous les grades ainsi qu’aux travailleurs civils et aux employés des hôpitaux militaires, pourvu qu’ils aient fait partie d’une unité dans un théâtre d’opérations entre le 5 août 1914 et le 11 novembre 1918.

Le saviez-vous?
  • Au total, 5 725 000 Médailles de la Victoire ont été décernées, dont 351 289 aux membres du Corps expéditionnaire canadien.
  • Le nom, le matricule et le grade de chaque récipiendaire sont gravés sur la médaille.
  • On a d’abord proposé de l’appeler « Médaille des Alliés », mais le nom de « Médaille de la Victoire » l’a emporté. Plus englobant, il pouvait s’appliquer autant aux Alliés qu’aux nations amies ayant combattu pour la Triple-Entente.
  • Sur les Médailles de la Victoire émises dans l’Empire britannique (y compris au Canada), la figure ailée lève le bras gauche et tient une branche de palmier dans la main droite. Au revers, l’inscription « THE GREAT WAR FOR CIVILISATION 1914-1919 » est entourée d’une couronne de laurier.
  • Lorsque les actes méritoires du récipiendaire étaient mentionnés dans un rapport officiel, celui-ci recevait également un emblème en forme de feuille de chêne pour avoir été cité à l’ordre du jour, à porter sur le ruban multicolore de la Médaille de la Victoire. Cette distinction a été accordée à 25 membres du Royal Newfoundland Regiment.
  • D’une nation alliée à l’autre, on remarque quelques variations notables du motif. Par exemple, l’inscription au revers est rédigée en anglais et en néerlandais sur la médaille de l’Union sud-africaine, tandis que la figure ailée est remplacée par un guerrier ancien sur la médaille japonaise, et par une divinité sur celle du Siam (Thaïlande).

Emballage

La pièce est encapsulée et présentée dans un boîtier à double coque bordeaux orné du logo de la Monnaie royale canadienne. Le boîtier est assorti d’une boîte protectrice illustrée.

Commandez votre pièce dès aujourd’hui!

Évaluations

Spécifications

  • No 147832
  • Tirage10 000
  • Compositionargent pur à 99,99 %
  • Finiépreuve numismatique avec placage d'or sélectif
  • Poids (g) 31,39
  • Diamètre (mm) 38
  • Tranchedentelée
  • Certificatnuméroté
  • Valeur nominale20 dollars
  • ArtisteWilliam McMillan (revers), sir E.B. MacKennal (avers)

Articles visionnés récemment

Énoncé de confidentialité

La Monnaie royale canadienne est une société d'État fédérale. Elle s'engage à protéger le droit à la vie privée des personnes et à protéger les renseignements personnels qu'elle détient conformément aux dispositions de la Loi sur la protection des renseignements personnels (la Loi). Les renseignements personnels demandés sont recueillis en vertu de la Loi sur la Monnaie royale canadienne pour les fonctions Évaluations des produits et Questions et réponses sur le site monnaie.ca. De plus, ils sont gérés de la manière décrite dans le fichier de renseignements personnels Communications publiques POU 914. Il convient de noter que cette page ne traite pas des problèmes liés au service à la clientèle.

La Monnaie fait appel à PowerReviews Inc. (PowerReviews), un fournisseur indépendant, pour recueillir les commentaires de ses clients par l'intermédiaire des fonctions Évaluations des produits et Questions et réponses sur son site Web. La politique de confidentialité de PowerReviews se trouve ici.

Si vous choisissez de fournir du contenu par l'intermédiaire d'une évaluation de produit, mais ne fournissez pas votre adresse courriel, aucun effort ne sera déployé pour lier l'évaluation à votre identité. Par conséquent, il est important de ne pas inclure de renseignements qui permettent de vous identifier dans les boîtes de texte. Nous vous incitons à formuler des énoncés fondés sur des faits qui n'incluent pas votre point de vue ni votre opinion personnelle à l'égard d'une autre personne, puisque la Loiconsidère qu'il s'agit de renseignements personnels sur l'autre personne. Tout renseignement personnel sera protégé et conservé conformément aux dispositions de la Loi.

Si vous choisissez de fournir votre adresse courriel sur la page d'évaluation d'un produit (facultatif), elle sera transmise directement et de façon sûre à PowerReviews uniquement pour déterminer votre statut d' « évaluateur certifié ». Votre adresse courriel ne sera pas publiée, réutilisée ou divulguée par PowerReviews, et ne sera pas retransmise à la Monnaie. Toutefois, veuillez noter que l'adresse courriel de l'évaluateur devient identifiée comme étant vérifiée sur la plateforme de PowerReviews. Les évaluations des clients fournies dans le cadre de courriels envoyés par la Monnaie à la suite d'un achat permettent d'établir votre statut d' « acheteur certifié » pour le produit en question. Il est nécessaire de fournir une adresse courriel pour l'utilisation de la fonction Questions et réponses, afin que vous puissiez recevoir une notification lorsque votre question aura été traitée. Ces adresses courriel ne seront pas réutilisées ou conservées par PowerReviews ou par la Monnaie.

En vertu de la Loi, vous avez le droit à la protection de vos renseignements personnels ainsi que le droit d'accéder à vos renseignements personnels et d'exiger que des modifications y soient apportées, s'ils sont erronés ou incomplets. Toute question ou préoccupation au sujet de vos renseignements personnels et des pratiques de la Monnaie en matière de confidentialité peut être envoyée au bureau de l'accès à l'information et de la protection des renseignements personnels de la Monnaie par courriel à atip@monnaie.ca ou par téléphone au 613-993-2711. En outre, vous avez le droit de déposer une plainte auprès du commissaire à la protection de la vie privée du Canada concernant la gestion par la Monnaie de vos renseignements personnels