allbirthdaycanadianacommemorativegiftholidayslunarmoins_de_50MONEY BACKGUARANTEE100%REMBOURSEMENT GARANTI100%newbornpopsportssubssubssubssubssubssubssubssubssubssubstraditionalunder_50wedding
Vous êtes protégé par notre garantie de remboursement de 30 jours

Quelle est la différence entre les pièces de circulation et les pièces de collection?

Pièces de circulationMonnaie de circulation.

Pièces numismatiques. Pièces de collection. Pièces pour collectionneurs.

Si vous collectionnez les pièces de monnaie, vous avez sûrement déjà entendu ces termes. (D’ailleurs, votre collection compte probablement ces deux types de pièces!)

Mais vous êtes-vous déjà demandé ce qu’ils signifient?

Démystifions ensemble les types de pièces, pour que vous puissiez profiter encore plus de votre expérience de collectionneur!
 

Pièces ou monnaie de circulation

Les pièces de circulation sont celles qui se trouvent dans vos poches (ou dans votre porte-monnaie). Elles circulent partout au pays, et dans le monde, en tout temps!

Chaque année, plus de un milliard de ces pièces sont fabriquées au Canada, dans les installations de la Monnaie royale canadienne, à Winnipeg, au Manitoba.

Voici quelques pièces de circulation populaires du Canada, ainsi que quelques faits historiques intéressants à leur sujet!
 

Pièce de 25 cents

  • On connaît surtout cette pièce pour son motif du caribou; cependant, le cervidé a été temporairement remplacé certaines années par d’autres motifs (p. ex. il a fait place en 1999 et en 2000 aux dessins gagnants du programme des pièces du millénaire et, en 2017, à l’illustration d’une jeune étudiante canadienne à l’occasion de Canada 150).
  • En 2004, on a ajouté un coquelicot rouge au motif, créant ainsi la première pièce de circulation colorée du monde.
  • Aucune pièce de 25 cents n’a été frappée en 1997 ni en 1998. Toutefois, en 1999, on en a produit plus de 250 millions, et près du double en 2000.

 

Pièce de 1 dollar

  • Il n’y a pas toujours eu un huard sur la pièce de un dollar! Le dollar en argent Voyageur a été frappé pour la première fois en 1935. Toutefois, son tirage a été réduit après 1967, année où on commença à le fabriquer principalement avec du nickel.
  • La « nouvelle » pièce de un dollar (le « huard ») a été mise en circulation en 1987, remplaçant le billet de banque de même valeur du gouvernement, qui souhaitait ainsi faire des économies.

 

Pièce de 2 dollars

  • Cette pièce bimétallique est ornée d’un ours polaire, mais le motif change à l’occasion, afin de mettre en valeur l’histoire, la culture et les valeurs du Canada.
  • Introduite en 1996 par souci d’économie, la pièce de deux dollars a remplacé le billet de banque de même valeur.
  • La première année, la Monnaie royale canadienne en a frappé plus de 375 millions. Le deuxième tirage le plus important (89 millions) a été enregistré en 2012 et le tirage le plus faible, en 1998, alors que « seulement » cinq millions de pièces de deux dollars ont été frappées.
  • La bordure de la pièce de deux dollars est magnétique, mais la partie centrale ne l’est pas.
  • Empilées les unes par-dessus les autres, toutes les pièces de deux dollars jamais frappées atteindraient une hauteur équivalant à celle de 3 000 tours CN.

 

Pièces numismatiques, pièces de collection ou pièces pour collectionneurs

Au Canada, les pièces numismatiques (aussi appelées « pièces de collection » et « pièces pour collectionneurs ») sont fabriquées à Ottawa, en Ontario.

Elles sont « frappées » (terme spécialisé signifiant « produire ») une par une (et non en masse), et les motifs sont conçus par des artistes canadiens.

Les pièces achetées directement auprès d’une Monnaie n’ont jamais été manipulées à mains nues par qui que ce soit; il s’agit de pièces hors-circulation en parfaite condition.
 

Thèmes des pièces

Pour choisir les motifs de ses pièces, la Monnaie fait appel aux études de marché et aux suggestions du public.

(D’ailleurs, si vous voulez proposer une idée de pièce à la Monnaie royale canadienne, voici comment procéder)

Dans tous les cas, les pièces mettent en valeur le patrimoine, la culture et les valeurs du pays; il s’agit de thèmes qui sont chers aux Canadiens — des thèmes qui commémorent des événements importants et célèbrent le Canada tout en en faisant la promotion.

Voici quelques exemples de thèmes dominants et de pièces qui s’y rapportent :

 

Quand conception rime avec innovation

Les pièces de collection sont frappées dans divers métaux et se déclinent dans toutes les formes, tailles et couleurs. La variété est impressionnante!

Voici certaines des pièces les plus novatrices conçues par la Monnaie royale canadienne :

 

Comprendre la valeur des pièces

La valeur des pièces de circulation est indiquée sur la pièce. On l’appelle la « valeur nominale ». Il arrive que la valeur réelle de la pièce soit supérieure à sa valeur nominale (généralement à cause de sa rareté ou du tirage très faible).

Les pièces de collection, elles, valent toujours plus que leur valeur nominale.

Par exemple, la pièce en argent pur — 100e anniversaire de la bataille de la crête de Vimy de la Monnaie royale canadienne a une valeur nominale de 3 $ CA, mais une valeur réelle (aussi appelée « valeur intrinsèque ») de 19,95 $ CA.

Pourquoi cette différence?

La valeur réelle de toute pièce est déterminée par de nombreux facteurs, notamment :

  • le ou les métaux dont elle se compose;
  • sa valeur historique;
  • son millésime;
  • sa condition générale;
  • sa rareté;
  • son intérêt aux yeux des collectionneurs.

 

Avec le temps, la valeur intrinsèque d’une pièce de collection peut augmenter ou diminuer en fonction de ces facteurs et de la façon dont son propriétaire en prend soin. Pour savoir comment préserver les pièces, cliquez ici.
 

Mes pièces peuvent-elles servir de monnaie courante?

Comme nous l’avons mentionné, les pièces de circulation sont celles qui se trouvent dans vos poches. On s’en sert tous les jours.

Quant aux pièces de collection frappées par la Monnaie royale canadienne, elles ont cours légal en théorie. Notez toutefois :

  • qu’elles ne sont pas réellement conçues pour servir de monnaie courante;
  • que les commerces et les banques peuvent les refuser comme mode de paiement.

 

D’ailleurs, il n’est vraiment pas recommandé de payer ses achats avec des pièces de collection, car ce serait alors leur valeur nominale — celle figurant sur la pièce — qui prévaudrait, et non leur valeur réelle.

Autrement dit, si vous souhaitez faire de l’argent avec une pièce numismatique, consultez plutôt un marchand de pièces. Il y a de bonnes chances que ce dernier vous offre un prix supérieur à la valeur nominale de la pièce.
 

Pour le plaisir de collectionner!

La numismatique et la collection de pièces de monnaie ont piqué votre curiosité? Cliquez ici pour lire le « Guide à l’intention des numismates débutants » de la Monnaie royale canadienne.

  • SHARE :