allbirthdaycanadianacommemorativegiftholidayslunarmoins_de_50MONEY BACKGUARANTEE100%REMBOURSEMENT GARANTI100%newbornpopsportssubssubssubssubssubssubssubssubssubssubstraditionalunder_50wedding

Pièce de 1 oz en argent pur avec placage d'or - Forces alliées de la Première Guerre mondiale : La France - Tirage : 5 000 (2018)

Pièce de 1 oz en argent pur avec placage d'or - Forces alliées de la Première Guerre mondiale : La France - Tirage : 5 000 (2018)

Archivé
114,95 $CAD
Tirage : 5 000
STATUT :
Seulement au Canada et aux É.-U.

La troisième pièce de la série rend hommage à la France! Commandez-la dès aujourd'hui!

L'insigne de l'infanterie française, rehaussé d'un placage d'or, symbolise des victoires durement acquises, notamment à Verdun, site de la bataille la plus longue et la plus coûteuse, le long de la Marne, où les Poilus ont contribué à changer le cours du conflit, en 1918, et à Amiens, où les forces françaises, britanniques, canadiennes, australiennes et américaines ont lancé, un mois plus tard, une offensive conjointe qui a enfin mis un terme au bourbier cauchemardesque qu'a été cette guerre de tranchées. Mais c'est ce qui se jouait dans les airs lors de cette Première Guerre mondiale–au-dessus des tranchées qui ont défiguré le paysage français et belge–qui a permis d'accélérer l'évolution d'un moyen militaire déterminant de l'époque moderne : l'avion. À peine une dizaine d'années après le premier vol motorisé, l'engin volant, alors encore perçu comme une étrangeté et utilisé comme simple moyen de reconnaissance, s'est rapidement transformé en machine de combat équipée d'une mitrailleuse. Et la France était à l'avant-garde dans le domaine, elle dont les escadrilles de chasse ont combattu pour la suprématie du ciel jusqu'à la toute fin.

Une réflexion sur les triomphes et les sacrifices de la France pendant la Grande Guerre. Commandez votre pièce dès aujourd'hui!

Caractéristiques particulières
  • TROISIÈME PIÈCE D'UNE SÉRIE DE QUATRE SUR LES ALLIÉS DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE. Marquant le 100e anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918, cette série reflète la collaboration de quatre forces alliées unies par leur cause commune, leur héroïsme et leur sens du devoir.
  • QUATRE ALLIÉS, UNE DERNIÈRE OFFENSIVE. Les Canadiens ont combattu aux côtés des Français dans les tranchées, mais aussi dans le ciel, où les escadrilles de chasse de la République révolutionnaient l'aviation.
  • UNE SCÈNE D'ESPOIR. Finement détaillé, le motif au revers nous transporte jusqu'aux lignes de front, à une époque où l'aviation, vue comme une chose curieuse et risquée, suscitait toujours l'émerveillement. De multiples finis ajoutent de la profondeur à la scène, si bien qu'on a l'impression de se trouver avec les soldats français et de lever comme eux le regard vers leurs compatriotes aviateurs.
  • UN PLACAGE D'OR SÉLECTIF. Comme c'est le cas sur les autres pièces de cette série, un placage d'or sélectif met en valeur un insigne du pays à l'honneur, cette fois-ci celui de l'infanterie française, qui évoque les sacrifices qu'ont exigés les victoires sur les champs de bataille, notamment à Verdun en 1916 et à Amiens en 1918.
  • POUR LE ROI ET LA PATRIE. Un placage d'or sélectif rehausse l'effigie du roi George V à l'avers, qui rappelle celui des pièces canadiennes émises pendant la Première Guerre.
  • PROCUREZ-VOUS LES QUATRE PIÈCES! Vous possèderez ainsi l'intégralité de cet hommage émouvant à tous les combattants – hommage qui transcende les frontières pour mettre un visage sur les acteurs de la Grande Guerre.
  • CERTIFICAT NUMÉROTÉ. La Monnaie royale canadienne certifie l'authenticité de toutes ses pièces de collection. La plupart sont accompagnées d'un certificat portant un numéro unique, la série commençant à 1.
  • TIRAGE MONDIAL LIMITÉ.
  • UNE ONCE D'ARGENT FIN. La pièce est frappée dans une once d'argent pur à 99,99 %.

Motif

Le motif au revers, œuvre de l'artiste canadienne Pandora Young, nous transporte sur le front de l'Ouest, dans ces tranchées qui caractérisent la Première Guerre mondiale. Le regard vers le ciel, où leurs compatriotes livrent une bataille pour la suprématie aérienne, des Poilus (surnom donné aux soldats français de l'époque) affichent une expression d'espoir et d'émerveillement. Si la scène se veut un rappel bouleversant des sacrifices qu'a faits la France pour sortir victorieuse du champ de bataille, elle salue également l'héritage des aviateurs et ingénieurs de l'Aéronautique militaire, qui était à l'avant-garde de l'aviation quand cette technologie naissante est devenue une nécessité militaire. Un placage d'or sélectif met en valeur l'insigne de l'infanterie française, une grenade enflammée marquée des lettres « RF », qui désignent la République française. L'avers, également rehaussé d'un placage d'or sélectif, est à l'effigie du roi George V, selon sir E. B. MacKennal.

Le saviez-vous?
  • Chef de file en aéronautique, la France a été la première nation à se doter d'une force aérienne, en 1910. Au terme du conflit, l'Aéronautique militaire, qui comptait des milliers d'avions et plus de 6 000 pilotes de chasse, représentait la plus importante force aérienne au monde.
  • Si l'avion était principalement utilisé aux fins de reconnaissance au début de la guerre, la nécessité de contrer les patrouilles aériennes ennemies a précipité l'avènement des combats aériens. En avril 1915, l'aviateur français Roland Garros a fait équiper son appareil de déflecteurs de balles qui lui permettaient de tirer à la mitrailleuse à travers le champ de rotation de l'hélice. Peu après, les Allemands ont doté leur Fokker d'un mécanisme de synchronisation grâce auquel ils ont pu, pendant un certain temps, imposer leur suprématie dans le ciel.
  • Au sol, l'armée française était la troisième en importance de la Triple-Entente. Du début à la fin de la guerre, 8 500 000 Français ont servi leur pays, où le nombre de victimes a hélas grimpé à 5,7 millions, dont 1,4 million de morts.

Emballage

La pièce est encapsulée et présentée dans un boîtier à double coque bordeaux orné du logo de la Monnaie royale canadienne. Le boîtier est assorti d'une boîte protectrice noire.

Commandez dès aujourd'hui!

Évaluations

Spécifications

  • No 166137
  • Tirage5 000
  • Compositionargent pur à 99,99 % avec placage d'or
  • Finiépreuve numismatique
  • Poids (g) 31,39
  • Diamètre (mm) 38
  • Tranchedentelée
  • Certificatnuméroté
  • Valeur nominale20 dollars
  • ArtistePandora Young (revers), Sir E. B. MacKennal (avers)

Articles visionnés récemment