Pièce de 1 $ en argent fin – Esquisse originale d’Emanuel Hahn : Parlement

Pièce de 1 $ en argent fi...

629,95 $CAD
EN ATTENTE DE STOCK
NOUVEAU

Pièce de 1 $ en argent fin – Esquisse originale d’Emanuel Hahn : Parlement

Argent 2024 Tirage 1 350
EN ATTENTE DE STOCK
NOUVEAU

Pièce de 1 $ en argent fin – Esquisse originale d’Emanuel Hahn : Parlement

Argent 2024 Tirage 1 350
629,95 $CAD
Payez jusqu'à 6 versements
mensuels de 104,99 $CAD.
Club des Maîtres: 6 300 Statut : Livraison au Canada et aux É.-U. seulement
Disponibilité : Téléphonez au magasin pour plus d’information. Trouver un magasin
Livraison : Livraison estimée le 19 avr. Quantité : Maximum 2 par client

À propos

Caractéristiques

Détails frappés en creux
Une effigie historique

Caractéristiques techniques

Numéro de produit 245219
Tirage 1 350
Composition argent pur à 99,99 %
Poids 158,5 g
Diamètre 110 mm
Tranche dentelée
Valeur nominale 1 $
Fini antique
Emballage boîtier à double coque noir assorti d’une boîte protectrice noire
Artiste Emanuel Hahn (revers), T. H. Paget (avers)

Motif et artiste(s)

Revers
Avers

Melanie Luis, chef de produits

C’est toujours très excitant de voir une parcelle de l’histoire numismatique prendre vie sur une pièce, surtout lorsque le motif nous offre un rare aperçu de la vision de départ de l’artiste pour une pièce devenue emblématique. À l’avers comme au revers, nous faisons un saut dans le passé et vous ramenons en 1939. Nous laissons aussi notre trace avec cette pièce particulièrement mince de 5 onces, qui est la première à présenter une gravure en creux, et non en relief. Cette technique a été choisie soigneusement pour recréer avec précision le coup de crayon de l’artiste, sculpteur et concepteur de pièce de renom Emanuel Hahn.

Melanie Luis, chef de produits

David Bergeron, conservateur, Musée de la Banque du Canada

Au-delà des pièces dans nos poches, ce qu’Emanuel Hahn a légué au monde de la numismatique sera précieusement conservé grâce au legs de ses croquis originaux, en 1963, à la Collection nationale de monnaies de la Banque du Canada. J’ai eu l’occasion d’examiner ses dessins, puis de les comparer aux motifs des pièces et j’ai été très impressionné par la richesse des détails dans son croquis de l’édifice du Centre du Parlement d’Ottawa au revers du dollar commémoratif de 1939. C’est un vrai chef-d’œuvre, le travail d’un maître du dessin. Et le thème convient parfaitement alors que la Monnaie royale canadienne suit pour la première fois un nouveau processus de conception et de production de pièces. Les gravures sur un grand flan d’argent au fini antique traduisent véritablement le travail de l’artiste.

David Bergeron, conservateur, Musée de la Banque du Canada

Steven Stewart, graveur et artiste 3D

Cette pièce est unique puisque, pour la créer, les graveurs ont fait l’inverse de ce qu’ils font habituellement. D’ordinaire, leur travail consiste à transformer une œuvre 2D en œuvre 3D en y ajoutant les nuances et les détails nécessaires pour faire d’un concept un objet tangible. Avec cette pièce, nous voulions montrer l’œuvre originale pour représenter à la fois la démarche artistique et les premières étapes, celles en coulisses, de création d’une pièce. Notre approche visait à donner l’impression que chaque ligne sculptée avait été tracée au crayon; et donc au lieu d’être en relief, les lignes ressemblent à une empreinte sur la surface de la pièce. L’objectif : célébrer les subtilités de la partition, du croquis, de la retouche et, surtout, de la gravure.

Steven Stewart, graveur et artiste 3D

Évaluations

Questions

Que désirez-vous savoir à propos de ce produit?