allbirthdaycanadianacommemorativegiftholidayslunarmoins_de_50MONEY BACKGUARANTEE100%REMBOURSEMENT GARANTI100%newbornpopsportssubssubssubssubssubssubssubssubssubssubstraditionalunder_50wedding
Les retours sont GRATUITS (Canada seulement)

Donner vie à l’histoire

Un pilote fait un salut militaire, une membre de la Division féminine envoie la main et un navigateur fait un signe de la victoire tandis qu’un Spitfire traverse le ciel. Voilà les visages de l’Aviation royale canadienne (ARC) qui sont à l’honneur sur la nouvelle pièce en or 14 carats soulignant le 75ᵉ anniversaire de la Victoire en Europe, dont le motif prend vie grâce à l’artiste Laurie McGaw.

Au fil des ans, Laurie McGaw a conçu des dizaines de pièces commémoratives à thématique historique pour la Monnaie royale canadienne, dont celles du 100ᵉ anniversaire du droit de vote des femmes, du jubilé de diamant de Sa Majesté la reine Elizabeth II et du 150ᵉ anniversaire du Canada. Si Mme McGaw est toujours enchantée d’avoir l’occasion de créer une pièce, celle du jour de la Victoire en Europe revêtait une signification particulière à ses yeux.

Comme bien des gens sont profondément touchés par les sujets historiques, particulièrement ceux qui concernent l’histoire militaire, il était d’autant plus important de rendre fidèlement tous les détails. C’est pourquoi l’artiste s’est plongée dans toutes les sources qu’elle a pu trouver pour en apprendre le plus possible sur l’ARC et son rôle dans la Seconde Guerre mondiale. Une partie de ces recherches consistait à visiter les centres d’archives pour examiner de véritables uniformes.

« En tenant ces vêtements dans mes mains, je me suis sentie proche des personnes qui les avaient portés, raconte Laurie McGaw. J’ai aussi ressenti un authentique sentiment d’admiration et de respect pour ce que ces gens ont traversé et ce qu’ils ont dû faire. »

La connexion que ressent Mme McGaw avec les hommes et les femmes qui ont servi n’a rien d’abstrait. Durant la guerre, une infirmière du sanatorium Weston de Toronto a soigné un jeune soldat atteint de pleurésie, et les deux sont vite devenus inséparables; le 16 mai 1945, quelques jours à peine après la victoire en Europe, ils se sont fiancés. Ainsi va l’histoire, conclut Mme McGaw, de la rencontre de ses parents.

Si aucun de ses parents n’a été envoyé outre-mer, leur service n’en demeure pas moins important pour l’artiste. Elle a d’ailleurs mis à contribution cette expérience dans l’une de ses œuvres précédentes pour la Monnaie, en s’inspirant de l’uniforme de sa mère pour concevoir un motif qui rendait hommage à la première infirmière militaire du Canada, Georgina Pope.

CHAQUE DÉTAIL COMPTE

L’une des trois artistes invités à soumettre un motif pour la pièce portant sur l’ARC et le jour de la Victoire en Europe, Laurie McGaw a commencé par jeter sur papier toutes les idées qui lui venaient à l’esprit.

« Cette première étape est parfois celle que j’aime le plus, déclare-t-elle. Je lis et je regarde tout ce qui pourrait me donner des idées, et mon cerveau roule à cent à l’heure en évaluant toutes les possibilités. C’est vraiment stimulant. »

Parmi ses abondants croquis initiaux, Mme McGaw sélectionne les meilleurs et les soumet au chef de produits, qui a alors l’embarras du choix. Une fois qu’une œuvre est retenue, l’artiste passe les mois suivants à raffiner le motif, en collaborant avec l’équipe de la Monnaie et les experts historiques pour s’assurer que les moindres détails sont authentiques et exacts – du nombre de boutons sur les costumes au type de chapeau porté par les personnages.

« Dans ce motif, la Monnaie voulait reprendre un personnage d’une autre pièce. Mon pilote qui salue devait donc porter le même calot que sur l’autre motif », précise-t-elle.

Aux côtés du pilote, Mme McGaw a ajouté un navigateur et une membre de la Division féminine, représentant le trio en légère contre-plongée pour lui conférer une allure héroïque. Cet angle permet aussi à l’observateur de bien voir le Spitfire qui survole la scène. En arrière-plan se dresse un immanquable « V » de la victoire, faisant écho à l’allégresse et au soulagement qu’expriment les visages des trois personnages.

UN DÉFI À RELEVER

Quand elle ne conçoit pas des pièces de monnaie, Laurie McGaw crée des portraits, des sculptures et des illustrations. Elle aime se frotter aux défis de la conception de pièces, qui sont différents de ceux des autres disciplines, même si certains se recoupent : les paramètres définis de l’illustration, les figures humaines du portait, et la tridimensionnalité et la texture de la sculpture… le tout sur une surface incroyablement restreinte.

Mme McGaw a déjà hâte de relever ces défis pour la prochaine pièce qu’elle dessinera, ajoutant que le plus difficile dans ce genre de projet, c’est de ne rien divulguer avant l’émission de la pièce : « C’est un processus tellement enthousiasmant, je voudrais en parler à tout le monde! »

  • SHARE :

Collectionneur d’histoire

Collectionneur d’histoire

Quand l’adjudant Ed Storey, CD, retraité du Génie militaire, a reçu un premier coup de fil de la Monnaie royale canadienne, qui sollicitait ses services de conseiller en histoire pour une pièce à thème militaire, il a tout de suite su que sa tendance à tout conserver lui servirait enfin.

Un hommage aux sacrifices faits par nos anciens combattants il y a 75 ans

Un hommage aux sacrifices faits par nos anciens combattants il y a 75 ans

Depuis la toute première pièce Coquelicot en 2004, la Monnaie royale canadienne a fièrement émis des pièces commémoratives spéciales pour honorer le service et les sacrifices des militaires et anciens combattants canadiens. Notre histoire commune et le souvenir des sacrifices extraordinaires consentis par nos anciens combattants sont gravés dans chaque pièce. Des histoires comme celle qui suit…

Un moment immortalisé , un mystère résolu

Un moment immortalisé , un mystère résolu

Un soldat canadien jette un regard nerveux par-dessus son épaule, en réponse à une tape d’encouragement dans le dos que lui donne un camarade alors qu’il s’apprête à débarquer d’une péniche à Juno Beach. Ce bref instant, immortalisé dans une rare vidéo prise durant le débarquement de Normandie, le 6 juin 1944, a inspiré le motif du dollar épreuve numismatique en argent 2019 de la Monnaie royale canadienne. Et, comme l’ont découvert les chefs de produits de la Monnaie Alicia Cook Sapene et Jamie Desrochers, l’histoire de ce soldat était loin de s’arrêter là.